Ciment

Marché du ciment : prémices d’une reprise?

Si le secteur du ciment a signé en 2014, sa troisième année consécutive de baisse, 2015 semble être le prélude de la reprise. Un mois avant la fin de l’année,  le secteur du ciment s’inscrit dans une tendance haussière avec une progression de près de 2% des ventes en glissement annuel.


Les ventes de ciment ont enregistré, au mois de novembre 2015, une hausse de 15,56% correspondant à un volume de 1 255 794 tonnes selon le ministère de l’Habitat. Cette hausse a dopé la performance du marché du ciment depuis le début de l’année en cours à 1,67% avec un volume de consommation de 12 978 542 tonnes.

Sur les onze premiers mois de 2015, les régions du Sud se comportent bien avec une hausse des ventes de 52,8% pour Oued Ed-Dahab-Lagouira, 25% pour Doukkala-Abda et 12% pour Souss-Massa-Draa par rapport à la même période de l’année précédente.  Le Nord du Maroc réalise globalement une bonne performance avec une hausse des ventes de ciment de 4,5% pour le Gharb et  3,2% pour Tanger-Tétouan. En revanche, les régions de Rabat et le Grand Casablanca, enregistrent une baisse respectivement de 4,4% et 4,6% pour la même période de référence.

Ce découpage régional laisse apparaître une situation positive pour le cimentier, Ciments du Maroc, qui continue à profiter pleinement du dynamisme de son marché naturel Doukkala-Abda  pour doper ses ventes.

 

 

 
Article précédent

Carburants : Un comité contrôle quotidiennement les prix

Article suivant

Crédit du Maroc s’adapte à la régionalisation