Société

Marhaba 2021. Le gouvernement veut réussir l’opération tout en préservant les acquis

Le gouvernement met tout en œuvre pour réussir l’opération Marhaba 2021 dans le contexte actuel de crise sanitaire, mais entend aussi préserver les acquis réalisés en matière de gestion de la pandémie de la Covid-19. Un défi à relever selon le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani.


Répondant à une question centrale relative à l’accueil des MRE, à l’occasion de la séance mensuelle de politique générale à la Chambre des conseillers, le chef du gouvernement a en effet indiqué que cette année, « l’enjeu est de relever le défi particulier de réussir l’opération Marhaba-2021 en ces circonstances exceptionnelles induites par la pandémie de la Covid-19 ». Il a notamment mis l’accent sur l’impératif de préserver les acquis engrangés en matière de gestion de cette pandémie.

Lire aussi| Coronavirus. Baisse de 18,2% du nombre de décès au Maroc

« Nous sommes face à une réelle épopée nationale et tout le monde doit contribuer à sa réussite, à même de faire de l’été-2021 la consécration du Maroc du patriotisme, de la solidarité et de l’espoir », a-t-il affirmé, ajoutant que l’objectif est de permettre à des dizaines de milliers de Marocains du monde des 3è et 4è générations de visiter leur pays et de retrouver leurs proches et leur Patrie dans les meilleures conditions, « ce qui constitue un acquis national humain et social très valeureux et un défi qui nécessite la mobilisation de tous pour le relever ». Il a rappelé, dans ce sens, que les différentes mesures prises pour accompagner le retour des Marocains du monde après la décision du gouvernement de reprendre les vols vers et depuis le Royaume, à partir du 15 juin 2021, par le biais de vols dans le cadre d’autorisations exceptionnelles, étant donné que l’espace aérien du Royaume est toujours fermé.

En outre, Saad Eddine El Otmani a fait remarquer qu’en application des Hautes Instructions Royales, le gouvernement s’est mobilisé pour prendre toutes les mesures et dispositions nécessaires à la réussite de l’opération du retour des MRE dans leur Mère-patrie, au titre de l’année 2021 qui a débuté depuis le 15 juin, expliquant que les pouvoirs publics se focalisent sur la facilitation de l’accueil et de l’accompagnement des MRE jusqu’à leur retour dans leurs pays d’accueil.

Lire aussi| Bank Al-Maghrib maintient son taux directeur inchangé à 1,5%

« La décision d’autoriser les voyages à destination et en provenance du Maroc, à partir du 15 juin, s’est basée sur les indicateurs positifs de la situation épidémiologique au Maroc et sur la diminution du nombre d’infections et de décès dus au nouveau coronavirus, notamment avec l’évolution de la campagne nationale de vaccination », a-t-il précisé. Dans ce cadre, il a passé en revue les mesures relatives à l’intensification du transport maritime et aérien et l’adaptation des prix des billets pour qu’ils soient à la portée de tous les MRE souhaitant visiter leur patrie.

Le chef du gouvernement a fait savoir que les aéroports marocains ont pu traiter avec succès un flux de 180.000 voyageurs, dont 64% sont arrivés dans une période ne dépassant pas une semaine, soulignant que ce flux connaitra une augmentation croissante dans les jours à venir. « Les aéroports marocains s’apprêtent à reprendre les activités de près de 42 sociétés de transport aérien reliant le Maroc à 43 pays », a-t-il aussi précisé.

 
Article précédent

La SFI accorde un prêt de 400 MDH à Dolidol

Article suivant

Patriotisme, cyberespace et guerre de l'information