Maritime

Marhaba 2021 : l’exclusion fait perdre 500 millions d’euros aux entreprises espagnoles

Au lendemain de l’annonce de l’exclusion des ports espagnols, l’heure est au calcul des pertes économiques qui seront subies par le pays ibérique.


Dans un billet d’opinion, Elmundo.es estime que S.M. le Roi Mohammed VI a porté un coup dur aux entreprises espagnoles avec des pertes estimées à 500 millions d’euros, surtout pour la région de Cadix où le chômage frappe de plein fouet 25% de la population. L’exclusion des ports espagnols de l’opération Marhaba prive ainsi le pays ibérique de la manne financière générée par près de 3 millions de marocains qui font chaque été (hormis 2020 à cause de la pandémie du coronavirus) la traversée pour passer leurs vacances auprès de leurs familles.

Lire aussi | Crise Maroc-Espagne : le parti espagnol Anticapitalistas souffle sur les braises

Pour sa part, Macarena Olona, membre du Congrès des députés d’Espagne, a fait savoir que cette exclusion des ports espagnols par le Maroc aura un impact désastreux sur l’activité des compagnies maritimes espagnoles. « Rien qu’à Motril, cela représente une perte de 20 millions d’euros. C’est une activité qui a un grand impact économique pour cette ville. Cette exclusion affectera les ports d’Algésiras, de Tarifa, de Malaga, de Motril, d’Almeria, d’Alicante, de Ceuta et Melilia. Tragique ! », a-t-elle tweeté.

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 473 nouveaux cas, 522.003 au total, mardi 8 juin 2021 à 16 heures

Article suivant

Bientôt 22 ans de règne : un Royaume érigé en puissance régionale [Par Mehdi Hijaouy]