Tourisme

Marina de Bouregreg : Un deuxième port de plaisance dès 2021

Pour répondre à la forte demande, l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg a d’ores et déjà lancé les études pour la construction d’un deuxième port de plaisance, plus grand, pour épauler celui qui existe déjà. En attendant, ce dernier poursuit sa montée en puissance, avec, cette année, un programme d’animation touristique inédit baptisé «Bouregreg Summer Festival ».  


La Marina de Rabat-Salé devrait bientôt accueillir un deuxième port de plaisance. Selon les autorités de l’agence de l’aménagement de la vallée du Bouregreg, les études pour la réalisation de ce second port de plaisance, qui sera juste à coté de celui existant déjà, ont été déjà confiées à un cabinet.

Les travaux pourraient ainsi démarrer courant 2020. «Nous sommes en train de réfléchir pour construire un autre port de plaisance, avec des normes spéciales. Le port de plaisance actuel ne peut recevoir que des bateaux qui ne dépassent pas les 50 mètres et qui ont un tirant d’eau de 4 mètres. Donc, l’objectif avec le nouveau port de plaisance est de pouvoir recevoir des bateaux de plus de 50 mètres. Ce nouveau port sera conçu avec un tirant d’eau assez important, qui va dépasser les 6 mètres», confirme Amine Benmimoun, directeur de la Marina.

Lire aussi : Marina du Bouregreg : un programme inédit d’animation touristique

Soulignons que ce nouveau port de plaisance sera construit en face des Oudayas sur la rive droite du Bouregreg. «Les études sont en cours, et cela devrait se faire d’ici fin 2020-début 2021 », précise-t-il. En attendant, le port de plaisance Marina Bouregreg poursuit sa montée en puissance. Pour cet été, le top management a d’ores et déjà conçu une programmation d’animation touristique alléchante visant à attirer du monde.

A la découverte du Bouregreg Summer Festival 

Fahd El Mejjati, directeur général délégué de la Marina

Dévoilé récemment lors d’une rencontre avec la presse, le Bouregreg Summer Festival permettra, selon le top management, de remplir un vide notable en matière de sports et de compétitions nautiques, mais aussi en termes de divertissement et de spectacles culturels.

L’évènement estival programmé du 1 juin au 31 août 2019 sur les deux rives du fleuve, offrira au public des exhibitions nautiques grandioses, des tournois de haut niveau, des activités culturelles et de loisir grand public. «Nous irons vers les acteurs associatifs de Rabat et Salé et les fédérations de sport pour sensibiliser et attirer le maximum de bénéficiaires, en premier lieu les enfants en situation de précarité», fait savoir Fahd El Mejjati, directeur général délégué de la Marina.

Soulignons que ce nouveau programme d’animation touristique, sportif et culturel de la Marina vise notamment à renforcer l’attractivité de la station, à étoffer son offre de divertissement et de loisir, à promouvoir la production culturelle nationale et à accompagner l’essor économique et social régional. «Ce programme d’activités touristiques offrira aux habitants de Rabat et Salé, ainsi qu’aux touristes des attractions tout public, originales et ludiques à travers un nouvel agenda estival de qualité qui valorise le patrimoine national et fait rayonner la culture marocaine», précise El Mejjati.

Rappelons que le port de plaisance est bordé d’espaces de restauration avec 28 locaux commerciaux offrant un large choix de restaurants, salon de thé, glacier et café. De même, la Marina du Bouregreg offre également un vaste choix d’activités sportives et de loisirs, avec 11 clubs et associations proposant au public l’ensemble des disciplines sportives liées au monde du nautisme (Voile, canoë kayak, aviron, jet ski, stand up paddle, etc.).

Opérationnelle depuis mars 2008, cette station balnéaire de plaisance est dotée des équipements les plus modernes. Notons que sa superficie actuelle est de 4,2 hectares pour le bassin et 11 hectares pour les terre-pleins. Force est de souligner que l’activité «Plaisance», qui représente à peu près 20% du chiffre d’affaires de cette filiale de l’agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, rapporte environ 2 millions de DH chaque année.

Notons que tous les efforts consentis ont permis au port de plaisance d’élargir ses perspectives. Ainsi, après avoir reçu 220 bateaux l’année dernière, la Marina du Bouregreg table sur la réception de 300 bateaux en 2019.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Adagio ouvre les portes de son premier aparthotel à Casablanca

Article suivant

Samsung Galaxy A80 : un vent de fraîcheur dans le segment haut de gamme