Matériel médical

Maroc Bureau se lance dans la fabrication de lits d’hôpitaux

Après avoir raté en 2019 une opération de cession de plusieurs centaines de millions de dirhams, Maroc Bureau aborde un nouveau virage de diversification. En effet, le leader national sur le marché du mobilier professionnel et de l’aménagement des espaces de travail vient de se lancer dans la fabrication de lits d’hôpitaux. Une initiative qui ne peut que ravir Moulay Hafid Elalamy, le super ministre de l’Industrie et du commerce qui avait déclaré récemment, devant la commission parlementaire des secteurs productifs, avoir « un problème avec ce que nous importons » dont notamment des « lits d’hôpitaux, des tables d’écoliers… ».


Lire aussi | Concurrence : Driss Guerraoui veut une « égalité des chances » entre les entreprises

La famille Zniber, actionnaire historique de Maroc Bureau, compte ainsi profiter de la vague Post Covid-19 et la politique de protectionnisme qui semble s’ensuivre dans l’optique de promouvoir la production nationale comme substitut (quand cela est possible) aux importations massives qui ont fini par creuser durablement le déficit commercial du pays. Pour l’instant, les nouveaux équipements sont à peine en cours de livraison pour être installés sur le site industriel d’Ain Sebaâ qui s’étale sur 30.000 m² et qui regroupent six familles de métiers industriels : Tôlerie, Menuiserie bois et aluminium, Tapisserie, Traitement de surfaces et Plasturgie. Les premiers lots made in Morocco à sortir de cette ligne sont attendus pour la fin d’année 2020. Les importateurs de lits pour le secteur de la santé comme Agentis (un des leaders marocains du dispositif médical), sont donc prévenus. Encore faut-il que le ministère de la Santé fasse jouer la préférence nationale dans ses appels d’offres….à commencer par ceux en cours pour l’équipement du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Tanger, dont la livraison a tardé de plus d’un an.

Lire aussi | Transgression de l’Etat d’urgence sanitaire au Maroc : à quand la tolérance zéro ?

Rappelons que Maroc Bureau fait partie du groupe Zniber, lequel est présent également dans le secteur de la pêche et de la réparation navale. A fin 2019, le chiffre d’affaires de cette grosse PME dont la création remonte à 1960, frôle les 400 millions de DH.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, mercredi 15 juillet à 18h

Article suivant

Le Maroc en 2033 [Analyse]