Enseignement

Maroc. Changements au niveau du système de contrôle continu

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur a annoncé, jeudi, la publication d’une note relative aux nouveautés du système de contrôle continu pour l’année scolaire 2021/2022.


En plus des contrôles continus, la note ministérielle fait état de l’instauration d’un contrôle unifié chaque semestre au niveau de chaque établissement, à l’exception du deuxième semestre de l’année terminale de chaque cycle d’enseignement, conformément aux règles définies dans ladite note, indique un communiqué de ce département.

Soucieux de lever toute équivoque, le ministère a précisé que les mesures contenues dans la note n’apportent aucun changement ou modification aux matières des examens unifiés aux plans provincial, régional et national, ni sur leurs coefficients ni les heures dédiées, y compris la matière de l’éducation islamique, qui a toujours été l’un des composants de l’examen provincial de la langue arabe pour l’obtention du certificat d’études primaires.

Lire aussi | Dr Saïd Afif, membre du Comité scientifique de vaccination anti-Covid : «Il est encore très tôt pour parler de la vaccination des 3-11 an

Le nouveau système inclut une révision du mode de comptage des notes du contrôle continu et de la moyenne générale annuelle tant pour les passages en classe supérieure que pour les années de fin de cycle, tout en prenant en considération les scores des contrôles unifiés dans la planification des activités de soutien et de redressement des difficultés d’apprentissage et des lacunes relevées chez les élèves au niveau de chaque établissement.

Cette démarche intervient dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17 sur la réforme du système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, plus spécifiquement les mesures du projet N°12 relatif à « l’amélioration et au développement du système d’évaluation, de soutien scolaire et des examens ».

Lire aussi | Covid-19. Les personnes entièrement vaccinées ont dix fois moins de risques d’être hospitalisées [Autorités américaines]

Elle vise à promouvoir la crédibilité des résultats des contrôles continus, la garantie de l’égalité des chances entre apprenants, la réduction du gap enregistré entre les scores des examens certifiants et des contrôles continus et la mise à profit des évaluations pour une meilleure orientation des activités de soutien.

Avec MAP

 
Article précédent

Le français Domino HR étend sa toile au Maroc

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc. 2432 nouveaux cas, 913.423 au total, jeudi 16 septembre 2021 à 16 heures