Afrique

Maroc – Côte-d’Ivoire : 14 conventions de partenariat signées

Le Souverain et le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, ont présidé, aujourd’hui 27 février 2017 au Palais Présidentiel à Abidjan, la cérémonie de présentation des travaux du Groupe d’Impulsion Economique (GIE) Côte d’Ivoire – Maroc.


La présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun, a souligné, en sa qualité de co-président du GIE Côte d’Ivoire – Maroc,  que le GIE a pu, depuis son lancement en juin 2015, renforcer la coopération entre le secteur privé marocain et ivoirien, en leur permettant d’identifier leurs points de complémentarité et de synergie. « La Côte d’Ivoire est devenue, au cours de cette même période, la première destination des investissements extérieurs du Maroc, et les échanges commerciaux entre nos deux pays ont triplé », a ajouté Miriem Bensalah Chaqroun, faisant observer que ces investissements ont une portée structurante, induisant une création de valeur ajoutée et d’emplois locaux dans des secteurs divers, tels que le BTP, l’industrie manufacturière, chimique et agroalimentaire, la formation, le logement et les infrastructures économiques et sociales.

Pour sa part, le président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean-Marie Ackah, a rappelé que depuis la mise en place du GIE, plusieurs accords de coopération bilatérale ont été signés et le groupe d’impulsion est devenu aujourd’hui « un modèle de coopération permettant aux acteurs des deux pays de mieux se connaitre et de saisir les énormes opportunités de partenariat offertes par les deux pays ».

SM le Roi Mohammed VI et le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, ont présidé, par la suite, la cérémonie de signature de 14 conventions de partenariat économique public-privé et privé-privé. Ces conventions concernent la programmation militaire, l’acquisition de logements pour les militaires, la construction d’une unité industrielle pharmaceutique, la souscription aux titres publics émis par l’Etat de Côte d’Ivoire en 2017, le financement du réseau routier, le financement des PME dirigées par les femmes, l’emploi, l’économie sociale et solidaire et l’artisanat, la création d’un Techno centre à Abidjan, la mise en place d’un centre de traitement informatique, la création d’une joint-venture entre les sociétés INVOLYS (Maroc) et INOVA (Côte d’Ivoire), la modernisation et au maintien du parc de véhicules de transport routier de personnes et de marchandises, la coopération dans le domaine de la logistique, dans les domaines des transports publics de voyageurs et de la sécurité routière.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Redouan Bayed, PDG de M2M Group

Article suivant

CNOPS : les hospitalisations en tête des virements