Diplomatie

Maroc-Espagne. Nasser Bourita s’entretiendra mercredi avec le nouveau ministre des Affaires étrangères

Quelques mois après la crise diplomatique ayant eu lieu entre le Maroc et l’Espagne, un premier entretien devrait avoir lieu ce mercredi entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays.


Selon l’agence de presse espagnole EFE, l’entretien aura lieu en visioconférence et a été décidé à la demande de José Manuel Albarès. L’objectif de cette rencontre sera de faire un pas de plus vers la normalisation, la réconciliation et la « consolidation des relations entre les deux pays voisins » et ce, dans le cadre « du respect mutuel ». La semaine dernière, le ministre espagnol des Affaires étrangères s’est félicité des signes prometteurs annonçant une reprise des relations entre le Maroc et l’Espagne.

Lire aussi | Le nouveau bloc anglo-saxon bénéfique au Maroc [Par Lahcen Haddad]

Ces signes prometteurs tiennent leur genèse principalement au discours Royal du Roi Mohammed VI, à l’occasion du 68ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. La partie espagnole espère que la réunion virtuelle entre les deux chefs de diplomatie balisera le chemin des derniers obstacles empêchant la tenue du sommet marocco-espagnol, programmé initialement en décembre 2020 et reporté ensuite à une date ultérieure pour, officiellement, « des raisons sanitaires».

Lire aussi | UE-Maroc. Trois institutions appellent à la modernisation des relations commerciales et d’investissement

Pour rappel, en mai dernier, le Maroc et l’Espagne connaissaient une crise diplomatique à la suite de l’accueil par l’Espagne du Chef du front polisario Brahim Ghali et son hospitalisation, doublée d’une crise migratoire dans laquelle le Maroc a été pointé du doigt. Les médias espagnols indiquent qu’outre sa rencontre avec Nasser Bourita, Jose Manuel Albares doit également rencontrer son homologue algérien, Ramtane Lamamra, le mercredi 22 septembre à 19h00, dans une tentative d’œuvrer « au rapprochement » entre « deux grands pays amis et voisins », ce qui fait ici référence au différend qui oppose l’Algérie et le Maroc.

 
Article précédent

Elections régionales 2021. Mbarka Bouaida du RNI se maintient à la tête du Conseil de la région Guelmim-Oued Noun

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc. 1848 nouveaux cas, 922.222 au total, mardi 21 septembre 2021 à 16 heures