Politique

Formation du gouvernement. Aziz Akhannouch boucle aujourd’hui le premier round des consultations

Après le Parti Authenticité et Modernité (PAM), l’Istiqlal, l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), le Mouvement Populaire et l’Union Constitutionnelle (UC) lundi, c’est au tour des autres formations politiques de se réunir avec le Chef du gouvernement désigné en vue de former la coalition gouvernementale.


Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), était le premier à se rendre ce mercredi 15 septembre au siège du Rassemblement National des Indépendants (RNI). Par la suite,
Mahmoud Archane, secrétaire général du Mouvement démocratique et social s’est réuni avec Aziz Akhannouch, suivi de Mustapha Benali, secrétaire général du Front des Forces Démocratiques (FFD). Abdeslam Laaziz, coordinateur de la fédération de la gauche démocratique (FGD), en compagnie de Mustapha Chennaoui, ancien parlementaire, se sont également rendus au siège du RNI.

Lire aussi | Saiss Lait, un ex-fleuron industriel qui vit ses dernières heures

Pour rappel, le RNI a remporté 102 sièges lors des dernières élections législatives, suivi du PAM (86), de l’Istiqlal (81) de l’USFP (35), du Mouvement Populaire (29), du PPS (22), de l’UC (18),du Parti de la Justice et du Développement (13 sièges) et autres partis politiques (23). Pour s’assurer de la majorité au sein de la Chambre des représentants, la coalition gouvernementale a besoin de 198 sièges.

 
Article précédent

Saiss Lait, un ex-fleuron industriel qui vit ses dernières heures

Article suivant

Intelligence sécuritaire. Renseignement et Diplomatie : l'inévitable symbiose