Afrique

Maroc-Guinée : un nouveau souffle pour le partenariat

Arrivé jeudi 23 février 2017 à Conakry pour une visite de travail et d’amitié en République de Guinée, le Souverain a présidé en compagnie du président guinéen, Alpha Condé, la cérémonie de signature de huit accords de coopération bilatérale. Ces accords concernent l’agriculture, l’assainissement liquide et l’urbanisme. De plus, l’OCP va produire pour la Guinée 100.000 tonnes d’engrais destinées à satisfaire les besoins de la saison agricole de cette année. Sur ces 100.000 tonnes, le Royaume a décidé de faire don de 20.000 tonnes à la Guinée en signe d’encouragement. Les 80.000 tonnes restantes seront fournies à des prix qui permettront de réduire et probablement d’éliminer les subventions gouvernementales consacrées aux engrais.


Cette visite de travail vise le renforcement des relations bilatérales et de l’édification d’un véritable partenariat stratégique entre Rabat et Conakry dans le cadre d’une coopération Sud-Sud mutuellement avantageuse. Il s’agit du deuxième déplacement du Souverain dans ce pays d’Afrique de l’Ouest après celui effectuée en mars 2014. Pour rappel, les premiers accords entre les deux pays ont été conclus durant les années 1970. Ils sont aujourd’hui au nombre de 56, répartis entre public-public, public-privé et privé-privé. Dans le domaine de la formation professionnelle, le Maroc offre annuellement 60 bourses d’études en faveur des étudiants guinéens. Aujourd’hui, plus de 400 étudiants de Guinée poursuivent leurs études au Royaume.

Il faut dire que ce 50ème déplacement effectué par le Souverain dans un pays d’Afrique depuis 1999, vient conforter la vision Royale d’une Afrique capable d’assurer son propre développement, de changer par elle-même son destin et de bâtir un avenir solidaire et sûr à ses enfants, grâce à la ferme détermination de ses peuples, à leurs potentialités humaines et à leurs ressources naturelles. Cette visite permettra également aux deux pays de fédérer leurs efforts pour apporter des réponses appropriées et audacieuses aux multiples défis auxquels ils sont confrontés, notamment aux questions de paix et de sécurité, de démocratie et de bonne gouvernance et de développement économique. En somme, la visite Royale en Guinée confirme l’engagement du Maroc en faveur du développement et de la prospérité du continent africain, comme elle conforte les efforts déployés par le Royaume en vue de conférer à l’Afrique le rôle de leadership dans un monde en pleine mutation.

Durant la dernière visite du Souverain en Guinée, les deux dirigeants avaient inauguré l’hôpital de campagne médico-chirurgical installé à Conakry par les Forces Armées Royales et une unité de transformation de céréales. Ils ont aussi présidé la cérémonie de signature de plusieurs accords bilatéraux. L’OCP avait aussi remis un don de fertilisants et d’aliments pour bétail. Les deux chefs d’Etat ont également visité la cimenterie CIMAF et procédé au lancement des travaux de construction, par un groupe marocain, de 2.500 logements. De plus, durant l’épidémie de l’Ebola qui a touché plusieurs pays africains, y compris la Guinée, le Maroc a été l’un des rares pays à avoir maintenu ses liaisons aériennes avec ce pays qui a bénéficié aussi de dons royaux et de services médicaux d’un hôpital militaire de campagne.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Rabat accueille ses premiers inspecteurs de police

Article suivant

Le Maroc veut intégrer la CEDEAO en tant que membre à part entière