Coopération

Maroc-Israël : la ligne aérienne opérationnelle après le ramadan

Le ministre israélien de la coopération régionale, Ofir Akunis, a reçu le chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, Abderrahim Beyyoud. Les deux responsables ont discuté des implications du nouvel accord de paix et de la coopération entre les deux pays, rapporte Jérusalem Post.


« L’accord entre les deux pays a un potentiel énorme dans les domaines du commerce, de l’économie, du tourisme, de la technologie et de l’innovation. L’accord change fondamentalement la situation politique dans notre région, créant une atmosphère entièrement nouvelle au Moyen-Orient », a souligné Ofir Akunis lors de cette entrevue. Il a assuré à Abderrahim Beyyoud qu’il « œuvrerait à la promotion de coentreprises entre les deux pays » et que les citoyens israéliens, dont beaucoup sont des immigrés du Maroc ou ont des ancêtres marocains, « sont heureux et enthousiasmés par la relation qui se forge entre les deux pays ».

Lire aussi | Réforme du système de santé : les détails du plan Ait Taleb

De son côté, le chef du bureau de liaison du Maroc en Israël a fait part de ses attentes pour l’accord de paix, à commencer par son intention de « renforcer les relations touristiques entre les deux pays en exploitant une ligne de vol direct après le ramadan ». « J’ai hâte de travailler avec le ministère de la coopération régionale sur des projets communs qui profiteront aux deux peuples », a conclu Abderrahim Beyyoud.

 
Article précédent

Football : le triomphe des peuples

Article suivant

L’israélien Mehadrin cultivera de l'avocat au Maroc