Enquête

Maroc-Israël. Voici ce que pensent les Marocains de la normalisation

Que pensent les Marocains de la normalisation des relations entre le Royaume et Israël ? Une récente enquête réalisée par le groupe Sunergia répond à cette question. Les détails.


Le groupe Sunergia précise que la question posée dans le cadre de cette enquête est : Comment jugez-vous la normalisation des relations entre le Maroc et Israël ? On apprend ainsi que 60% des Marocains préfèrent ne pas se prononcer sur ce sujet. Dans le détail, par tranche d’âge, on remarque que chez les 18-24 ans, 58% ont souhaité ne pas se prononcer. Chez les 25-34 ans, ils sont 62%, contre 67% chez les 35-44 ans.

Lire aussi | Acteurs de l’affichage publicitaire urbain. une citoyenneté chevillée à l’âme

Par contre, chez les Marocains de 55-64 ans, on remarque que cette proportion baisse à 45%. En revanche, l’enquête montre que parmi les Marocains qui acceptent de partager leur opinion, la majorité estime que c’est une bonne décision. Ainsi, les personnes interrogées, qui pensent que c’est une bonne décision, sont majoritairement les 55-64 ans (49%), suivis des 45-54 ans (35%).

L’enquête fait aussi remarquer que les catégories socioprofessionnelles (CSP) les plus aisées sont les plus favorables à la normalisation avec 41% pour les CSP A et B. De même, les citadins acceptent davantage cette normalisation que les ruraux avec respectivement 34% et 21% de réponses favorables. Le groupe Sunergia rappelle que le Maroc et Israël ont signé en décembre 2020 un important accord trilatéral impliquant le Royaume, l’État hébreu et les États-Unis (avec la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara marocain comme contrepartie).

Lire aussi | Israël, Afrique et Libye : les atouts de la politique étrangère du Maroc [The Brookings Institute]

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc. 8995 nouveaux cas, 606.871 au total, jeudi 29 juillet 2021 à 16 heures

Article suivant

Pegasus et les élucubrations de Khabir l’espion [Par Adil Mesbahi]