Finance

Maroc : L’investissement public va stagner

L’investissement des entreprises et établissements publics ne sera pas réduit. «Une forte progression n’est pas non plus prévue, mais l’effort restera soutenu», selon de hauts responsables au ministère des Finances.


L’investissement des entreprises est scruté par le monde des affaires. Il joue un rôle de locomotive, mais l’effort est fragilisé par les délais de paiement, rapporte L’Economiste dans son édition de ce vendredi 27 septembre.

Les délais moyens officiels relèvent certes une légère amélioration, mais ils cachent aussi de mauvaises surprises. Ils sont ainsi passés d’une moyenne de 78 jours à fin 2017 à 55 jours à fin juin 2019, a souligné le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, lors de l’université d’été de la CGEM.

L’année prochaine, les Finances comptent encourager les partenariats public-privé ainsi que la mutualisation des investissements publics.

 
Article précédent

MFM Radio présente ses excuses au public du Raja

Article suivant

Equipe nationale des locaux : Tagnaouti écope de 3 mois de suspension