Santé

Maroc : Un masque intelligent de détection du coronavirus

Une équipe de chercheurs marocains, composée d’ingénieurs et de médecins, a annoncé le lancement en version initiale d’un « masque intelligent de détection automatique à distance » du Covid-19.


Selon ces chercheurs, le masque, qui sert également de barrière de protection, a été conçu en utilisant l’impression 3D et contient une carte et des capteurs de température, d’humidité et de pression permettant de mesurer la pression et le cycle respiratoire, ainsi que le taux d’oxygène dans le sang spO2 (en le combinant avec un Oxymètre).

« Midad » fait partie des 6 projets retenus à un concours international baptisé « HakingCovid19 » organisé par HEC Paris et d’autres partenaires, qui ont reçu pas moins de 102 candidatures. Grâce à cette distinction, un investisseur marocain a proposé de financer la production de ce masque.

Lire aussi : Coronavirus : un marocain met en place un ventilateur à faible coût

Le coordinateur de l’équipe scientifique, Dr. Mouhsine Lakhdissi, a précisé que ce masque est relié via Bluetooth à l’application Trackorona qui propose le « tracking » (traçage) des déplacements de l’utilisateur pour détecter son niveau de respect du confinement et de la distanciation sociale.

Il a fait savoir que l’application, qui peut être téléchargée gratuitement sur Smartphone indépendamment du masque, propose un formulaire d’auto-diagnostic validé médicalement et une technologie innovante de détection des symptômes de la maladie par la voix. L’application utilise, aussi, un « framework » évolutif de prédiction multi-facteur utilisant des données environnementales, comportementales et médicales du patient et de l’intelligence artificielle.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

Il a expliqué que cette application permet de remonter les données vitales du masque en les combinant avec les autres données d’auto-diagnostic, de détection intelligente par la voix et de suivi du comportement pour évaluer la probabilité d’infection, mais également connaître les personnes fréquentées par l’utilisateur, tout en respectant la loi sur la protection des données personnelles.

Avec MAP

 
Article précédent

Financement des TPME : Voici les détails de la nouvelle circulaire de Bank Al-Maghrib

Article suivant

Maroc : Que commande-t-on le plus en ligne pendant le confinement ?