Pandémie

Maroc. Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire à la veille de Aïd Al Adha

Face à l’augmentation remarquable des cas de contamination enregistrée depuis mardi dernier, le conseil de gouvernement examinera le projet de décret prolongeant l’état d’urgence sanitaire.


Au menu du conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi, figure l’examen du projet de décret qui proroge la période de validité de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national pour faire face à la propagation de Covid-19. Une prolongation qui fait redouter un durcissement des mesures préventives à la veille de Aïd Al Adha.

Depuis le lundi 28 juin 2021, le Maroc connaît une augmentation remarquable des cas de contamination totalisant 4874 nouveaux cas jusqu’au dimanche 4 juillet (219 lundi, 690 mardi, 776 mercredi, 789 jeudi, 844 vendredi, 951 samedi et 605 dimanche), contre 3025 nouveaux cas enregistrés entre lundi 21 et dimanche 27 juin (86 lundi, 437 mardi, 522 mercredi, 484 jeudi, 551 vendredi, 493 samedi et 452 dimanche) et 2761 nouveaux cas entre le lundi 14 juin et le dimanche 20 juin (109 lundi, 476 mardi, 500 mercredi, 468 jeudi, 481 vendredi, 439 samedi et 288 dimanche).

Lire aussi | Coronavirus. Une personne non vaccinée a 12 fois plus de risque de transmettre le Covid-19 qu’une personne vaccinée [Étude]

Une situation qui a poussé le ministère de la Santé à appeler  l’ensemble des citoyens à la prudence et au respect strict des mesures préventives pour éviter toute « rechute épidémiologique », qui pourrait signifier un « retour à la case départ », notamment après la levée progressive des mesures de confinement sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 et l’apparition de nouveaux variants plus contagieux.

Pour sa part, Mouad Mrabet, coordonnateur du centre des opérations d’urgence au ministère de la Santé, a souligné que trois indicateurs principaux laissent transparaître cette rechute épidémiologique « très probable » au Maroc, à savoir la hausse des cas positifs, la vitesse de propagation et l’accélération de l’indice de reproduction des cas.

Lire aussi | Maroc. Trois pays ajoutés à la liste B

À note,r que le ministère a annoncé que les centres de vaccination seront ouverts tous les jours de la semaine, y compris dimanche, et ce, dans le cadre de l’accélération de l’opération nationale de vaccination pour qu’elle bénéficie aux catégories âgées de plus de 40 ans n’ayant pas encore reçu leurs doses.

 
Article précédent

Ce ministre qui plaît !

Article suivant

«Mon histoire avec les médicaments», une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 19]