Coopération

Maroc-OCDE : deuxième réunion du comité de coordination

Rabat a abrité, jeudi 02 mars, la deuxième réunion consacrée à l’examen de l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme de coopération (Programme Pays) conclu entre le Royaume du Maroc et l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE). Cette réunion a été l’occasion pour les représentants des différents départements ministériels impliqués dans ce programme et les experts de l’OCDE de dresser un bilan dudit programme en mettant l’accent sur les réalisations à ce jour et les prochaines étapes, indique le département du Chef du Gouvernement. Le protocole d’accord relatif à ce programme a été signé le 15 juin 2015 à Paris par le Chef du Gouvernement, Abdelilah Benkiran, et le secrétaire général de l’OCDE, Ángel Gurría.


Le Maroc a ainsi été le troisième pays au niveau mondial, après le Pérou et le Kazakhstan, à signer un tel programme avec l’OCDE, ce qui dénote de la confiance dont il jouit auprès de cette organisation et de la crédibilité de ses engagements et efforts en matière d’adoption de réformes économiques et sociales et sur le plan de la gouvernance, souligne le Département.

En effet, le « Programme Pays » est l’aboutissement d’une relation longue et solide et d’une collaboration renforcée entre le Maroc et l’OCDE en vue de la promotion de la croissance économique, de la compétitivité, de l’inclusion sociale et de la gouvernance publique au Maroc. La consolidation de cette relation s’est déjà traduite par l’adhésion du Maroc à plusieurs instruments de l’OCDE dans des domaines clés tels que l’investissement, la gouvernance numérique, la fiscalité, l’intégrité et le développement des PME, ajoute la même source.

S’étalant sur deux ans, le « Programme Pays » intègre l’adhésion du Royaume du Maroc à 9 autres instruments juridiques de l’OCDE, sa participation renforcée à 9 comités de l’Organisation ainsi que la réalisation de 17 projets stratégiques de soutien aux objectifs nationaux pour le développement du Maroc (examens par les pairs, activités de renforcement des capacités et intégration du Maroc dans les outils statistiques de l’OCDE), précise le Département du Chef du Gouvernement.

 
Article précédent

Auto-entreprenariat : BMCE Bank lance sa 2ème Caravane

Article suivant

Bouskoura : le Groupe Palmeraie inaugure son Country Club