Société

Maroc : plus de 150 interpellations pour violences pendant l’Achoura

Les célébrations associées à la fête d’Achoura ont été émaillées d’incidents dans la nuit de samedi à dimanche au Maroc, avec une trentaine de blessés dans les rangs des forces de l’ordre et 157 interpellations, dont des mineurs, pour leur implication présumée dans des actes de vandalisme, de jets de pierres, de résistance aux éléments des forces publiques et d’incendie de pneus sur la voie publique.


Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent des jeunes brûlant des pneus dans plusieurs quartiers de la métropole économique Casablanca et de la capitale Rabat, ainsi que des affrontements avec la police.

Lire aussi|Coronavirus : Plusieurs établissements fermés à Casablanca

Lors de ces opérations, 17 fonctionnaires de police et 11 membres des forces publiques ont été blessés par des jets de pierres et des pétards, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), faisant état de dégâts matériels, de la destruction des pare-brises de huit véhicules des services de la sûreté nationale et de deux voitures des autorités locales, ainsi que de dégâts matériels au niveau de plusieurs voitures et biens privés.

Les opérations sécuritaires proactives ont permis la saisie de dizaines de pneus et de près de 1.000 feux d’artifice et de pétards destinés à cette célébration, ajoute la même source.

ليلة عاشوراء .. توقيف 157 شخصا للاشتباه في تورطهم في أعمال الشغب والرشق بالحجارة ومقاومة عناصر القوة العمومية.

Publiée par JPO DGSN Maroc sur Dimanche 30 août 2020

Lire aussi|Coronavirus : interdiction des festivités d’Achoura à Marrakech

Les mis en cause majeurs ont été placés en garde à vue, tandis que les mineurs ont été placés sous surveillance à la disposition de l’enquête menée par la Police judiciaire sous la supervision des parquets compétents, afin de déterminer les actes criminels qui leur sont reprochés.

Avec MAP

 
Article précédent

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, dimanche 30 août à 18 heures

Article suivant

[Replay] Best of de l'émission radio "Décryptage" du 29 août