Textile

Maroc : Soft Technical Textile décidé à profiter au mieux du Covid-19

Faisant partie des opérateurs de textile qui ont profité de la crise actuelle, Soft Technical Textile renforce substantiellement ses moyens financiers.


En effet, Soft Group, la maison mère qui y a transféré en 2019 son activité de production du textile non tissé répondant aux exigences spécifiques de plusieurs secteurs d’activité, vient d’injecter dans sa nouvelle filiale quelques de 19,5 millions de dirhams. Une recapitalisation qui tombe à point nommé, alors que la jeune entité connait une envolée de ses commandes, notamment en produits techniques à usage médical dont les masques pour grand public en premier lieu, mais également blouses de laboratoires, des pyjamas de blocs opératoires, des robes pour médecins, infirmiers, des couvre-boots, des cagoules, des couvre-chaussures, des charlottes rondes (couvre-chef dans la santé), etc. Autant de produits 100% made in Maroc qui se prêtent au contexte actuel de forte mobilisation sanitaire et médicale (Covid-19) et qui assurent à Soft Technical Textile de réaliser une première année pleine avec au moins une centaine de millions de dirhams en chiffre d’affaires.

Lire aussi | Fête du Trône : le discours de l’après-Covid-19

Rappelons que Soft Technical Textile qui s’appuie sur la technologie de pointe appelée «Spunbond», produit également des sacs en tissu ou en polypropylène (type box, sacs plats, bretelles, cabas…). Quant à Soft Group, il fait partie des textiliens marocains les plus importants et surtout les plus intégrés avec une structure complètement intégrée, centralisant près de 40 activités textiles différentes de l’amont, jusqu’à l’aval de la filière. Outre le textile, le groupe fondé en 1918 par Feu Haj Mhamed Kabbaj opère également dans l’immobilier (depuis 35 ans à travers Soft Group Immobilier), la culture et le Retail par l’entremise de SoftRetail, connue pour sa marque Diamantine et la chaîne éponyme de points de vente qui totalisent plus de 150 magasins au Maroc et dans 14 autres pays. 

 
Article précédent

Enseignement Supérieur Privé au Maroc : les filières sur lesquelles il faut miser

Article suivant

Fête du Trône : le discours de l’après-Covid-19