Agrume

Maroc Taswiq : la station de conditionnement de Sidi Slimane certifiée

La station de conditionnement des agrumes de Sidi Slimane, propriété de Maroc Taswiq, vient d’être certifiée.


Cette certification, BRC-Version 7, Grade A, consiste à ériger les infrastructures techniques du Groupe aux standards internationaux pour qu’elles soient des outils modernes à même de contribuer au développement des exportations et au rayonnement du produit Maroc.

Regroupant les principales grandes enseignes de la distribution britannique (Sainsbury, Tesco,Asda, Waitrose ,…), le British Retail Consortium (BRC) relevant du Consortium des Distributeurs Britanniques est l’un des systèmes qualité les plus complexes à obtenir (Grade A), les plus exigeants et les plus prestigieux au monde. Selon Maroc Taswiq, il permet notamment une reconnaissance mondiale et un certificat accepté par les clients les plus exigeants à travers le monde au point qu’ils renoncent à leurs propres audits, un champ d’application large (qualité, sécurité et hygiène des produits) et un protocole unique permettant d’auditer de façon crédible par une tierce partie ledit système de qualité et une apparition dans le répertoire public du BRC offrant ainsi une visibilité et donc un avantage marketing et commercial certain.

Pour rappel, la station était fermée depuis 1995 et connaissait de graves problèmes sociaux, une faillite financière et une obsolescence avancée et critique de ses infrastructures de conditionnement. Ces difficultés sociales ont toutes été surmontées et réglées, la situation financière totalement assainie et le statut juridique transformé.

Ainsi, la station qui est aujourd’hui un patrimoine sain du Groupe et un outil moderne de conditionnement d’une capacité de 25.000 tonnes, est la seule infrastructure d’une telle capacité dans la grande zone agrumicole du Gharb.

Maroc Taswiq souligne que l’effort consenti en matière de rationalisation, de modernisation et d’extension de ces infrastructures a été mené pour convertir ce pôle régional d’entreposage frigorifique, conçu à la base pour servir une logique de monopole des exportations des fruits et légumes, à un pôle multiservices et multi-tailles de clients, où on y stocke aujourd’hui même le poisson frais. La même approche d’agréage est actuellement en cours pour les infrastructures frigorifiques de Casablanca et Berkane.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Du rififi dans un méga marché public de la santé

Article suivant

Les Espagnols en tête des arrivées à Al Hoceima