Télécommunications

Maroc Telecom dépasse les 60 millions de clients

L’opérateur historique poursuit ses bonnes performances.


Maroc Telecom a réalisé un résultat net part du Groupe (RNPG) de 3 milliards de DH au premier semestre de 2018, en progression de 8,6% (+7,8% à taux de change constant) par rapport à la même période un an auparavant.

Cet accroissement est attribuable principalement à la croissance de l’activité et des charges de restructuration constatées au premier semestre 2017, précise Maroc Telecom. À fin juin 2018, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires (CA) consolidé de 17,94 milliards de DH, en hausse de 5% (+3,3% à taux de change constant) par rapport au S1-2017, porté par une croissance soutenue du CA des activités au Maroc, conjuguée à celle des filiales à l’international. Maroc Telecom a également fait savoir que le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a atteint 8,86 milliards de DH au titre du premier semestre 2018, en amélioration de 4% (+2,7% à taux de change constant), grâce à la croissance de l’EBITDA au Maroc et dans les filiales. La marge d’EBITDA s’est maintenue, elle, au niveau élevé de 49,4%, ajoute la même source. Pour ce qui est du résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé, il s’est établi à 5,54 milliards de DH, en hausse 4,8% (+3,7% à taux de change constant), sous l’effet conjugué de la progression de l’EBITDA et d’une charge d’amortissement en hausse limitée, selon le communiqué qui fait aussi ressortir une augmentation de la marge d’exploitation ajustée de 0,1 point à 30,9% (à taux de change constant).

Au niveau national, le CA des activités de Maroc Telecom a affiché une hausse de 4,8% à 10,56 milliards de DH au S1-2018, tiré à la fois par les revenus Mobile (+3,5%) et Fixe (+4,8%) qui profitent toujours de l’essor de la Data. Le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) du premier semestre 2018 s’est chiffré, quant à lui, à 5,54 milliards de DH, en amélioration de 3,5% par rapport à la même période de l’année précédente, ce qui a permet de maintenir une marge d’EBITDA au niveau de 52,5%.

Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté s’élève à 3,68 milliards de DH, en hausse de 5,4% en un an, grâce à la hausse de l’EBITDA et d’une charge d’amortissement quasiment stable. La marge d’EBITA ajusté reste au niveau élevé de 34,8%. Durant les six premiers mois de 2018, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés au Maroc atteignent 3,18 milliards de DH, en hausse de 3%, la baisse des CAPEX compensant la saisonnalité du Besoin en Fonds de Roulement (BFR).

Concernant le parc Mobile national, il a atteint 18,9 millions de clients, en progression de 2,8% en un an, porté par l’augmentation du nombre de clients postpayés (+2,7%) et prépayés (+3,9%), indique la même source, précisant que le CA Mobile, qui est en croissance pour le deuxième trimestre consécutif, a affiché une progression de 3,5% à 6,78 milliards de DH sur l’ensemble du premier, suite à la réduction de l’impact de la libéralisation de la téléphonie sur IP en novembre 2016 et la forte croissance de l’Internet Mobile. Quant au parc Fixe, il s’est amélioré de 6,5% à 1,8 millions de lignes, tandis que le parc ADSL a progressé de 10,2% à près de 1,4 million d’abonnements, relève Maroc Telecom. Le CA des activités Fixe et Internet a, en effet, augmenté de 4,8%, la croissance de 11,4% du chiffre d’affaires Data faisant ainsi plus que compenser la baisse de la Voix.

Sur le plan international, les activités du Groupe ont réalisé un CA de 8,14 milliards de DH, en hausse de 7,4% (+3,7% à taux de change constant), tiré par la croissance des revenus des nouvelles filiales notamment en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Togo, du retour à la croissance des activités au Mali et de l’accroissement de l’usage Data et Mobile Money.

Quant aux flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés des activités à l’International, ils ressortent en baisse de 27,2%, à 1,04 milliards de DH en raison principalement de la hausse des investissements qui accompagnent le développement de la 3G et de la 4G dans les pays où des licences ont été obtenues. Par ailleurs, le nombre de clients du Groupe atteint plus de 60 millions à juin 2018, en progression de 9,7% sur un an, tiré essentiellement par la croissance soutenue aussi bien du parc des filiales (13,6%) que des parcs Haut Débit Mobile et Fixe au Maroc.

Pour ce qui est des flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés, ils s’établissent à 4,23 milliards de DH, en baisse de 6,5% avec des investissements en hausse de 3,2% (hors fréquences et licences) pendant la période et qui ont représenté 17,4% du CA groupe. S’agissant des faits marquants exceptionnels, le Groupe a acquis, le 17 avril 2018, 10% du capital d’Onatel sur la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan pour un montant de 469 millions de dirhams portant ainsi à 61% sa participation au capital de sa filiale burkinabé.

En juin 2018, la filiale de Maroc Telecom au Togo a obtenu une licence Mobile 2G/3G/4G valable jusqu’au 31 décembre 2036 pour un montant de 480 millions de DH dont le paiement se fera en trois tranches annuelles à partir du mois de juillet 2018.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Ismail Menkari, directeur du BMDA

Article suivant

Point S Maroc accélère son développement