Coopération

Maroc-UE : la Commission Parlementaire Mixte s’engage

La Commission Parlementaire Mixte Maroc-UE (UE) a fait part de son engagement à œuvrer pour plus de visibilité de la coopération stratégique et à intensifier davantage le partenariat exemplaire ente les deux parties.


Dans un communiqué conjoint sanctionnant les travaux de sa 8ème réunion annuelle, tenue mardi 18 avril 2017 au siège de la Chambre des Représentants à Rabat, la Commission a souligné l’importance de hisser le niveau de la coopération entre les deux parties, ce qui est à même de développer leur activité dans tous les domaines, à ouvrir des marchés prometteurs pour l’avenir, à réaliser le développement économique et à promouvoir les emplois.

Les membres de la Commission se sont également félicités du bilan et des acquis de cette instance essentielle à la coopération politique entre le Maroc et l’Union Européenne et ont réitéré leur volonté d’œuvrer de concert pour promouvoir davantage les liens séculaires qui les unissent.

A ce propos, ils ont mis en avant l’expérience et les efforts déployés par le Maroc dans les questions migratoires (les procédures de régularisation) et pour faire face aux diverses menaces qui sévissent dans la région euro-méditerranéenne, notamment le terrorisme et le radicalisme, ainsi que pour préserver et renforcer l’État de droit, les droits de l’Homme et les libertés fondamentales.

Dans ce sens, les membres de la commission ont exprimé leur profonde préoccupation face à la montée du terrorisme, ainsi que leur condamnation de tous les actes terroristes lâches, et de tous les crimes et autres atrocités commis par les groupes terroristes, soulignant la nécessité de la conjugaison des efforts, à l’échelle internationale, pour lutter contre ce phénomène qui menace la sécurité et la stabilité de l’ensemble de la communauté internationale.

Ils ont également appelé à l’adoption d’approches et de moyens accordant aux deux institutions parlementaires davantage d’ouverture, d’accessibilité et de transparence, en vue d’innover et de rechercher des moyens tendant à défendre les intérêts des peuples et la promotion de toutes les initiatives qui assurent la stabilité, la paix et la sécurité dans la région pour un meilleur développement économique et humain.

Les travaux de la 8ème réunion annuelle de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, coprésidée par Abderrahim Atmoun, du parlement marocain, et Ines Ayala Sender, du parlement européen, ont notamment porté notamment sur la question migratoire, la coopération économique et commerciale et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.

 
Article précédent

Naissance d'une alliance africaine

Article suivant

Suspension provisoire de la circulation entre Sala El Jadida et Technopolis Nord