Afrique

Maroc-Zambie : 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique signés

SM le Roi Mohammed VI et le président de la république de Zambie, SEM. Edgar Chagwa Lungu, ont présidé lundi 20 février 2017 au palais présidentiel à Lusaka la cérémonie de signature de 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique entre les deux pays. Ces accords couvrent des domaines aussi divers que les consultations politiques, les services aériens, la protection des investissements, la finance, les assurances, l’enseignement, la formation, le tourisme, l’agriculture, la technologie, l’industrie, les mines et les énergies renouvelables.


A cette occasion, le président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Zambie, Geoffrey Sakulanda, a prononcé une allocution devant SM le Roi et le président Edgar Lungu, dans laquelle il s’est réjoui de la visite du Souverain en Zambie qui a permis aux communautés d’affaires des deux pays de se retrouver et de discuter des opportunités de partenariat économique. Revenant sur le Forum d’affaires maroco-zambien, tenu samedi 18 février 2017 à Lusaka, Georffrey Sakulanda s’est félicité de la mise en place d’un Conseil d’affaires entre les deux pays, une structure de coordination, d’accompagnement et d’impulsion qui contribuera indubitablement à la création de nouvelles synergies et d’une certaine complémentarité entre les deux économies. Il a aussi mis en exergue les opportunités d’investissement et les atouts de son pays, notamment, les ressources naturelles abondantes dont il regorge, la stabilité politique, le climat d’affaires propice, sa position géographique et les politiques de développement sectorielles adoptées par le gouvernement.

Pour sa part, la présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensaleh Chaqroun, a noté que la nouvelle orientation de l’économie zambienne vers la diversification selon une approche intégrée s’inscrit en droite ligne de la stratégie économique du Maroc. Elle a affirmé que le dernier Forum d’affaires maroco-zambien a permis d’identifier divers secteurs de collaboration, notamment les énergies, l’agriculture, l’agro-industrie, les mines, le tourisme, les NTIC, la finance, les infrastructures et l’habitat.

 
Article précédent

Samir/Mohamed El Krimi : 2ème acte

Article suivant

Les Chinois cherchent à investir au Maroc