Entreprises & Marchés

Maroclear : un ambitieux plan de développement

Fathia Bennis, PDG de Maroclear

Afin d’accompagner l’émergence d’une industrie des services financiers, le Dépositaire Central des titres au Maroc, Maroclear, s’est doté d’un plan stratégique ambitieux sur trois ans, le CAP 2014-2016.


Maroclear change pratiquement tout, sauf son activité. En effet, le dépositaire central des titres au Maroc a annoncé la mise en oeuvre d’un nouveau plan ambitieux de développement. Maroclear, une sorte de «banque centrale» des valeurs mobilières (actions, obligations, bons du trésor, etc..), ambitionne ainsi d’accompagner le développement de la place financière casablancaise et l’arrimer aux marchés internationaux, a indiqué, lors d’une conférence de presse, la PDG de Maroclear Fathia Bennis.

Il faut dire qu’après une période marquée par les incertitudes liées à la crise financière internationale et à la défiance des investisseurs, la Place financière casablancaise amorce un regain de confiance comme en témoignent les introductions majeures et les projets tels que Casablanca Finance City (CFC), développés pour encourager son émergence. Partant, Maroclear est plus que jamais décidé à participer au dynamisme de la place financière marocaine et de l’arrimer aux marchés internationaux. Pour cela, son métier impose que ses processus soient alignés sur les standards internationaux les plus exigeants et sur les meilleures pratiques. De plus, une attention particulière est portée par les agences de notation sur le mode de fonctionnement du Dépositaire Central ainsi que sur la qualité de ses infrastructures et de ses procédures. Ils impactent donc directement la notation du pays et l’investissement. L’ambition d’une  montée en puissance de la place financière marocaine s’accompagne donc d’un impérieux devoir d’exemplarité. Ainsi, Maroclear souhaite être la référence afin d’accompagner l’émergence d’une industrie des services financiers. En témoigne son ambitieux plan de développement. Baptisé CAP 2014 – 2016, Ce programme stratégique ambitieux sur trois ans, oriente dans ce sens, l’ensemble des actions et projets de Maroclear, avec pour objectif de garantir la transparence et la fiabilité du marché. Le CAP 2014 – 2016 met l’accent sur cinq axes de développement majeurs : le développement d’une ingénierie de nouveaux services destinés à différentes cibles afin de diversifier son offre, la résilience et la performance de son Système d’Information avec l’upgrade de ce système vers la version 6, le déploiement d’une stratégie de communication et de commercialisation, le renforcement des dispositifs de contrôle et de  maîtrise des risques et enfin la mise en place d’un projet Ressources Humaines d’envergure. Rappelons que tous ces projets sont menés en concertation permanente avec l’ensemble des acteurs de la Place, dans l’intérêt de chacun et pour le développement du marché.

Aujourd’hui, pour accompagner ce nouvel élan, le Dépositaire Central des titres au Maroc change également son identité visuelle pour mieux incarner son image, ses valeurs et son ambition. Son nouveau logo se place comme le premier maillon au service du développement de l’image de marque de l’institution, au Maroc et à l’étranger, de nature à favoriser la confiance et l’investissement. Il s’accompagne également d’une refonte complète de sa charte graphique, déclinée sur ses différents supports de communication. A noter que les indicateurs de Maroclear sont au vert, du moins pour ce qui est de l’exercice 2013. La valeur des titres admis, s’est élevée à 260 milliards de DH, en hausse de 24% par rapport aux admissions de 2012, pour une capitalisation admise de 1271 milliards de DH.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Microfinance : FONDEP choisit le logiciel indien Finacle

Article suivant

Bank Al Maghrib maintient le taux directeur inchangé