Actualité

Marrakech accueillera en novembre le Sommet des entreprises UE-Afrique

Marrakech abritera, les 28 et 29 novembre prochain, la 4ème édition du sommet EU-Africa European Business Summit.


Le sommet EU-Africa European Business Summit est un rendez-vous annuel dédié à la promotion et à la facilitation du commerce et des investissements entre les deux continents. L’objectif de ce sommet est de débattre des différents enjeux politiques, économiques, sociaux et environnementaux pour faire entendre la voix des entreprises en Europe et en Afrique.

Le sommet, organisé par l’European Business, réunira des chefs d’entreprise, des décideurs et des experts pour répondre aux défis politiques les plus importants qui façonnent l’avenir commun des deux continents. Cette édition sera centrée en particulier autour de quatre thèmes principaux : la chaîne de valeur de l’Afrique, la transformation numérique, l’innovation dans le domaine de la santé et la transition verte.

Lire aussi | Trois hôtels à Marrakech parmi les 10 meilleurs de la région MENA

«Nous avons le soutien très proche de la Commission européenne. Plusieurs commissaires européens soutiennent activement ce sommet. Il est aussi soutenu par des organisations panafricaines comme la Banque africaine de développement (BAD), ainsi que par la Banque mondiale et le FMI qui vont travailler sur un nouveau cadre qui facilite les échanges entre l’Afrique et l’Europe», a confié Arnaud Thysen, directeur général de l’European Business Summit. Sur le choix du Maroc pour abriter ce sommet, Thyssen a affirmé que «le Royaume joue ce rôle très important de porte d’entrée stable économiquement et politiquement vers l’Afrique» et constitue un «lieu de brassage et de lien entre le nord et le sud».

Pendant deux jours, cet événement offrira un environnement idéal pour des débats à travers des tables rondes et des sessions de partage et de pilotage. Il sera marqué par la présence d’une centaine d’invités et 5 000 participants en ligne pour échanger sur l’avenir des relations économiques entre l’UE et l’Afrique.

 
Article précédent

Global Financial Centers Index: Casablanca à la 53ème place financière mondiale, 4ème en Afrique-Moyen orient

Article suivant

Un séisme en vue dans le secteur du phytosanitaire