Investissement

“Marrakech, Health & Beauty Valley” attire un géant mondial des plantes aromatiques et médicinales

L’allemand Martin Bauer revient au Maroc après l’avoir quitté il y a six ans. Il vient de créer une nouvelle filiale basée à Marrakech.


Dénommée Martin Bauer Maroc (MBM), ce leader mondial des extraits de plantes et ingrédients botaniques destinés aux applications alimentaires (boissons, produits laitiers, confiseries…) et pharmaceutiques aura pour mission le sourcing sur le territoire marocain de plantes aromatiques et médicinales pour le compte de sa maison mère.

Le groupe allemand créé en 1980, marque ainsi une reprise d’activité au Maroc après y avoir été pendant des années (notamment au cours de la première décennie du siècle actuel) un des grands acheteurs de plantes avant de s’en désengager faute de constance dans la qualité des produits. MBM est la troisième implantation directe du groupe Martin Bauer en Afrique après l’Egypte et l’Afrique du Sud, mais le continent noir demeure pour l’instant absent du dispositif industriel, lequel est composé d’une quinzaine d’unités réparties entre l’Europe, l’Asie et l’Amérique latine.

La création récente par les pouvoirs publics en étroite collaboration avec les acteurs privés locaux de l’écosystème «Marrakech, Health & Beauty Valley», n’est sans doute pas étrangère au retour au Maroc du géant de Vestenbergsgreuth (une commune de Bavière au centre sud de l’Allemagne). Ce projet vise à faire de la région de Marrakech une destination mondiale attractive en matière de valorisation des PAM (plantes aromatiques et médicinales) avec en prime, la création de 2.600 emplois directs industriels, générant près de 3,4 milliards de dirhams de chiffre d’affaires à l’horizon 2024, contre à peine 650 millions de DH aujourd’hui (soit près du quart de la production nationale) et ce, grâce notamment à l’amélioration du taux de transformation qui reste très faible, ne dépassant pas 7% (pas loin de la moyenne nationale).

Rappelons que le groupe Martin Bauer emploie près de 2.500 salariés à travers le monde et réalise un chiffre d’affaires de plus de 500 millions d’euros (près de 5,4 milliards de DH).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Casablanca accueille la 1ère édition du salon Smart Entreprise

Article suivant

Les plans vacances des Marocains pour cet été