Faits divers

Marrakech : un mort et 2 blessés suite à des coups de feu

Une personne a été tuée, jeudi 02 novembre 2011 soir à Marrakech, après avoir subi des coups de feu de la part de deux individus cagoulés, indiquent les autorités locales de la Wilaya de la région de Marrakech-Safi, relevant que les investigations privilégient l’hypothèse d’un règlement de compte.


Vers 19h45, une personne a été la cible, dans un café du quartier l’hivernage, de coups de feu directs au niveau de la tête, tirés par deux individus cagoulés à bord d’un motocycle, ce qui a entraîné sa mort immédiate, précise la même source, ajoutant que deux autres personnes, qui se trouvaient au même café, ont été blessées par les fragments des balles tirées. Les deux blessés ont été transférés vers le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Marrakech pour recevoir les soins nécessaires. Les premières investigations révèlent que la personne tuée a été ciblée directement, ce qui privilégie la piste d’un règlement de compte, indique la source.

Une enquête a été ouverte par les services de sûreté sous la supervision du parquet général compétent et les recherches et investigations ont été intensifiées pour appréhender les deux agresseurs qui ont pris la fuite.

MAJ : Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech, est parvenu jeudi soir et lors des premières heures de la journée de vendredi à arrêter six personnes à Casablanca pour leur implication présumée dans l’assassinat, avec préméditation à l’aide d’une arme à feu, survenu dans un café du quartier hivernage à Marrakech, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale.

L’opération de ratissage menée aussitôt après que l’acte criminel ait été perpétré, a permis de retrouver le motocycle, l’arme à feu et des balles utilisés dans l’exécution du crime auxquels les auteurs présumés ont mis le feu et abandonnés dans un terrain vague et qui font actuellement l’objet d’examens techniques et balistiques nécessaires, ajoute la même source. Les investigations ont permis également d’identifier l’identité du principal suspect qui a commandité ces actes criminels, souligne le communiqué, précisant qu’il s’agit d’une personne recherchée qui s’active dans le domaine du blanchiment d’argent, de trafic international de drogue et l’extorsion. Les investigations se poursuivent pour déterminer le lieu où se trouve le principal suspect en vue de son arrestation. Les premières données de l’enquête, qui se poursuit toujours sous la supervision du parquet compétent, révèlent que ces actes criminels se rattachent directement à un réseau criminel ayant des ramifications dans certains pays européens et qui s’active dans le trafic international de drogue et de psychotropes, dans le blanchiment d’argent et l’extorsion.

Les opérations de recherche ainsi que l’enquête se poursuivent dans cette affaire en vue d’interpeller tous les intervenants impliqués dans l’exécution, la facilitation et l’instigation à commettre ce crime en vue d’en déterminer les tenants et aboutissants, et découvrir le motif à l’origine de ce crime et les raisons pour lesquelles les membres de ce réseau ont pris pour cible les trois victimes.

 
Article précédent

4000 policiers déployés pour sécuriser la finale retour WAC-Al Ahly

Article suivant

Le français Weare Aerospace avance ses pions au Maroc