Portrait

Marwa Cheikh Youssef, une incubatrice de startups

Marwa Cheikh Youssef, co-fondatrice de Hack&Pitch, est la personne qu’il faut, là où il faut. Architecte diplômée de l’École spéciale d’architecture de Paris, et urbaniste chercheur spécialisée en développement économique et sociale des territoires, diplômée de Paris 4 Sorbonne.


Cette jeune Marocaine a sillonné les 12 régions les plus éloignées du Royaume pour coacher et accompagner des jeunes. Objectif : détecter, insuffler et accompagner les profils qui souhaitent changer de vie et se lancer dans l’entrepreneuriat.

En 2004, sa première thèse en tant qu’architecte portait sur un centre d’art et d’artisanat pour femmes du milieu rural afin de les maintenir chez elles, en invitant des artistes internationaux, à l’insufflation co-innovante et collaborative autour de notre savoir-faire pour préserver le patrimoine marocain. En tant qu’urbaniste, son travail au cœur des quartiers et des zones d’aménagement en difficulté à Paris et à Istanbul conforte ses orientations ; elle y propose des incubateurs ou pépinières d’entreprises où elle devait insérer les jeunes d’un quartier, d’une zone…

Etudiante, elle participe en parallèle, à plusieurs événements technologiques, et travaille sur ses premières applications dans le domaine de l’IT (le premier lancé par Sun micro system, Java et Siemens). En 2013 elle est appelée à contribuer au montage du pôle architecture de l’UIR à Rabat, où elle y enseigne plus de deux années.

Depuis 2016, Marwa Cheikh Youssef est vice-présidente de Hack & Pitch, un mouvement international dédié à l’entrepreneuriat pour les jeunes futures startups dans les domaines de l’innovation et des nouvelles technologies. Elle cumule des nuits blanches les weekend pour coacher plusieurs équipes durant les 36 heures dans les éditions plurielles des Hackathons. Marwa et son équipe leur propose d’innover et d’entreprendre à travers les Hackathons et les programmes d’inspiration « Geek On a Bus » By Hack&Pitch, ils peuvent pitcher une idée simple ou complexe qui sera transformée à travers un programme de plusieurs phases successives, propre à Hack&Pitch en un prototype. «Ce n’est que le début de l’histoire avec Hack&Pitch, puisqu’ils voient leurs projets incubés par La Startup Factory et peuvent  devenir des succès stories », explique-t-elle.

Sa formation est une forte valeur ajoutée à Hack&Pitch, elle y applique des méthodes plurielles, tels que le design thinking, atelier agilité, définitions des besoins, user persona… ».

Aujourd’hui, Marwa Cheikh Youssef et son équipe ont pu non seulement inspirer et transformer le Mindset de plus de 40.000 jeunes, et aussi organiser plus de 150 événements IT dans le Royaume et à l’international, principalement sur notre continent africain. Hack&Pitch a révélé plusieurs succès stories tel que Khaoula de bot’s factory, Gael et Léné de Bassite ou Badr Fakiri de digital Advisor, vainqueur du premier prix avec PSA à la Startup Factory.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Tanger : Arrestation de deux gérants de cafés pour entrave aux mesures contre le Coronavirus

Article suivant

Le Groupe CDG contribue au Fonds spécial dédié au Covid-19