Culture

«Mawazine» innove vers les handicapés

Sous la direction de Mounir Majidi, l’association Maroc-culture a réservé cette année des espaces aux personnes à mobilité réduite, qui ont pu assister aux concerts dans les meilleures conditions possibles. C’est une gageure, quand on sait que « Mawazine » a battu tous les records d’audience, des centaines de milliers de spectateurs chaque soir, et qu’il était plus difficile de réserver cette attention aux handicapés moteurs.


Nous avons obtenu un témoignage exclusif de Louis Van Proosdij, entrepreneur français passionné de nouvelles technologies et tétraplégique suite à un accident de la circulation. Il nous a déclaré « j’ai été très agréablement surpris de l’attention portée aux personnes à mobilité réduite, nous avons pu assister aux représentations dans de meilleures conditions que la majorité des festivals internationaux. Malheureusement, les transports collectifs, les taxis n’offrent aucune commodité à cette population. J’ai aimé le Maroc et je compte y revenir en famille pour des vacances de trois semaines». Par ailleurs, il faut noter l’absence de toute polémique au sujet de «Mawazine» et de son financement, faut-il le rappeler entièrement privé. Les Islamistes qui créaient la fausse polémique, maintenant qu’ils sont au gouvernement, se rendent aux spectacles comme tout le Monde.

 
Article précédent

Unimer : le capharnaüm financier se poursuit

Article suivant

La SNEP lève des capitaux