Santé

Médecine : Les étudiants ont eu gain de cause

Les représentants des étudiants sont parvenus à un accord avec les doyens des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, mercredi, qui reconnait les revendications des grévistes.


Fin du bras de fer entre doyens de facultés de médecine et les étudiants. Après cinq mois de grève, quinze revendications sur seize ont été approuvées, mais les autorités ont refusé d’interdire l’accès des élèves du privé au concours public du résidanat.

Un accord a été signé entre les deux parties, mettant ainsi fin au mouvement de grève et de boycott des examens. Les étudiants en médecine, regroupés au sein d’une coordination nationale, ont fini par avoir gain de cause, après avoir obtenu satisfaction sur la totalité ou presque de leurs revendications. Celles-ci concerne, entre autres, la formation et aux infrastructures, augmentation des postes au concours de médecins internes, réduction des frais de matériel payés par les étudiants dentistes, système d’assurance maladie obligatoire… 

Lire aussi : Etudiants en médecine: tout droit vers l’escalade!

Selon l’accord signé, les pouvoirs publics prévoient une centaine de nouveaux postes chaque année à partir de 2020 et pendant cinq ans pour les résidents contractuels, et 50 pour les non-contractuels.

Immédiatement après la signature de cet accord, les étudiants ont annoncé leur décision de reprendre les cours, après plus de cinq mois de grève et de boycott des cours et des examens. Aussi la marche nationale prévue le 1er septembre à Rabat a été annulée.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Alpha55 ouvre son deuxième magasin à "Anfa Place Shopping Center"

Article suivant

Video. Jeux africains : Encore une fois, l'Egypte au sommet du continent