Tourisme

Meknès : près de 200 millions de DH dans deux nouvelles unités hôtelières

La préfecture de Meknès poursuit ses efforts pour renforcer l’attractivité de la destination afin de séduire davantage de touristes.


Meknès monte en puissance avec de nouveaux investissements pour renforcer le développement de son secteur touristique. La préfecture devrait, en effet, accueillir prochainement deux nouvelles unités touristiques d’un investissement total de 193,1 millions de DH. Selon les autorités de la ville, ces deux projets sont déjà en cours de réalisation.

Soulignons que lesdites unités touristiques ont une capacité litière de 1.042 lits. Selon le délégué préfectoral du tourisme à Meknès, Ahmed Khemlichi, il y a sept autres projets touristiques d’un coût global de plus de 142 millions de DH et d’une capacité litière de 480 lits qui sont actuellement en cours d’étude. Le responsable ajoute qu’une unité touristique de 27 lits a déjà été réalisée en 2019 avec une enveloppe budgétaire de 6 millions de DH.

Lire aussi: Tourisme : les nouveaux enjeux

Ahmed Khemlichi pointe aussi du doigt plusieurs contraintes qui entravent le développement touristique au niveau de la ville, notamment l’insuffisance de l’assiette foncière réservée à l’investissement touristique et les difficultés d’accès au financement pour les porteurs de projets, ainsi que d’autres difficultés liées à la cession et au foncier. Soulignons que la préfecture de Meknès compte 76 établissements touristiques classés avec une capacité litière de 4.083 lits.

Pour rappel, Ahmed Khemlichi, a donné ses détails en marge d’une récente rencontre ayant permis aux participants d’explorer le patrimoine matériel et immatériel de Meknès, son histoire impériale enracinée, son arrière-pays diversifié, sa richesse artisanale et ses produits du terroir. Il s’agissait notamment de communiquer autour des efforts déployés par le CPT de Meknès et ses partenaires en matière de promotion de la destination, de présenter les nouveaux outils de communication du Conseil et de mettre en valeur le chantier de réhabilitation et de valorisation de la Médina et de la cité impériale.


 
Article précédent

Forum de Davos : le modèle américain est un exemple pour le reste du monde, selon Donald Trump

Article suivant

Abdellatif Jouahri met l'accent sur l'importance des données fiables