Conférences et Séminaires

Menafrique santé, une occasion pour renforcer l’autonomie thérapeutique en Afrique

La première rencontre Menafrique santé, prévue les 16 et 17 avril 2017 dans la capitale économique, constitue une occasion pour renforcer l’autonomie thérapeutique dans le continent africain, a affirmé, jeudi 06 avril 2017 à Casablanca, l’ambassadeur de la République centrafricaine et doyen du corps diplomatique africain au Maroc, Ismaila Nimaga.


S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de cette rencontre organisée par les laboratoires Galenica, l’ambassadeur a fait savoir que la tenue de cet événement, qui vise à insuffler une nouvelle dynamique à une coopération Sud-Sud efficace, vient confirmer le rôle important que joue le Maroc en Afrique à travers le transfert de son expérience dans tous les domaines.

Pour sa part, le président des laboratoires Galenica, le Dr Abdelghani El Garmai, a affirmé que la première rencontre Menafrique santé, initiée en partenariat avec le ministère de la Santé, sera une occasion pour l’analyse et l’identification des besoins en matière de soins et d’approvisionnement en médicaments de qualité dans le continent africain en vue d’envisager des actions concrètes et mettre en place des stratégies communes adaptées aux contextes des pays africains.

Le Maroc, qui a développé une industrie pharmaceutique conforme aux normes internationales en la matière, est en mesure de répondre aux besoins de l’Afrique en médicaments tout en mettant son savoir-faire et son expertise au service des pays africains souhaitant mettre en place des unités de production de médicament, a-t-il dit, ajoutant que le problème de la disponibilité de médicaments dans ces pays peut être résolu à travers des partenariats fructueux afin de contribuer au développement du secteur de la santé qui constitue un vecteur de stabilité.

Au programme de cette manifestation figurent des conférences sur des thématiques telles que « Maladies infectieuses : Problématiques et attentes », « Hépatite C : Quelle prise en charge en 2017 ? », « Accès à des médicaments de qualité », « Formation aux métiers de médicaments et transfert de technologie », « Le marché pharmaceutique dans le monde en Afrique », « Maîtrise de la qualité du médicament : rôle et nécessité d’un laboratoire national de contrôle des médicaments ».

Cette rencontre de deux jours, qui verra la participation de spécialistes marocains et africains, sera aussi une occasion pour l’échange et le partage d’expériences dans le domaine de l’industrie pharmaceutique.

 
Article précédent

Une journée mondiale « made by Morocco »

Article suivant

L’Assurance à l’ère du digital, thème d’une rencontre à Casablanca