Il fait l'actu

Menouar Alem, ambassadeur chef de la Mission du Maroc auprès de l’Union européenne

Selon lui, il n’y a pas de rupture de relations avec l’Union européenne, ni de mesures de rétorsion’, suite à la décision du tribunal de l’Union européenne concernant l’accord agricole. « Nous sommes cependant dans une situation où l’agenda bilatéral marque nécessairement une pause jusqu’à ce que le Maroc ait une visibilité quant à la sécurité juridique de la relation qui le lie à l’Union européenne et il est de la responsabilité de cette dernière d’assurer cette sécurité dans toutes ses dimensions stratégique, politique, économique et sociale », précise le diplomate marocain.

 
Article précédent

Financement bancaire : Les grands acteurs se mobilisent pour la relance de l’économie

Article suivant

Challenge 543