AutoAutomobile

Mercedes-Benz Classe V : V comme volume

Trois ans après sa commercialisation en Europe, le Mercedes-Benz Class V, remplaçant du Viano, débarque au Maroc. Au programme, confort douillet, habitabilité record et finition de haute volée pour un véhicule qui fait le plein de technologie et d’aide à la conduite. De quoi lui procurer une tenue de route sereine à défaut d’être enthousiasmante. Trois finitions et trois longueurs sont disponibles pour une gamme qui débute à 570 000 DH. PAR Frédéric Mességué


Mercedes-Benz-V-Class-2015-1600-1e
Finie la planche de bord dérivée de l’utilitaire, le tableau de bord luxueux s’inspire du dessin de celui des Classe A, GLA et C avec un écran couleur de 8,4’’ .

On ne voit que lui. A chaque descente d’aéroports, il reste la référence des professionnels pour le transport des personnes, en version grand luxe. Avec son habitabilité gigantesque et son équipement luxueux, le Mercedes-Benz Classe V est le roi de son segment, celui que l’on appelle les middle vans. Il s’est renouvelé, il y a trois ans, pour se muer de Viano en Classe V et en a profité pour monter en gamme et devenir encore un peu plus luxueux. Si sa clientèle, notamment au Maroc, reste à 80 % accaparée par le monde professionnel (tourisme et location), le Classe V cherche aujourd’hui à séduire les familles. Pour cela, il a affiné son look pour davantage se rapprocher d’un monospace que d’un utilitaire. On note donc une face avant plus chic avec des projecteurs dont la forme s’est affinée et une nouvelle calandre à deux lamelles entre le sigle à l’étoile reprenant les codes stylistiques des dernières générations de véhicules Mercedes.

Invitation au voyage

Mercedes-Benz-V-Class-2015-1600-23D’emblée, le Classe V impressionne par ses dimensions et son encombrement. Il est proposé dans le Royaume avec deux empattements (3,20 ou 3,43 m) et trois longueurs (4,89, 5,14 ou 5,73 m). Sa largeur atteint 1,93 m et la hauteur est de 1,88 m. A l’arrière, le coffre atteint plus de 1000 litres. L’habitabilité est exceptionnelle.
Le Classe V donne immédiatement envie de grimper à l’intérieur, particulièrement à l’arrière où les portes coulissantes électriques favorisent l’accès à bord. On se doute bien que c’est aux places arrière que l’on profite le mieux de ses qualités. L’espace remarquable, les sièges avec accoudoirs réglables en tous sens, le confort de suspension sans oublier le nouveau système de climatisation issu de la Classe S… Une véritable invitation au voyage !
Mais pour ce bref galop d’essai, nous nous installerons d’abord derrière le poste de conduite où une belle surprise nous attend. Finie la planche de bord dérivée de l’utilitaire, un tableau de bord stylé qui s’inspire du dessin de celui des Classe A, GLA et C nous fait face. Dans la version haute que nous avions à notre disposition, il se pare d’un traitement en alu brossé du plus bel effet. Toutes les commandes, et elles sont nombreuses, sont facilement accessibles pour le conducteur. Ce Classe V est équipé du système multimédia Comand Online avec écran couleur de 8,4 pouces, système multimédia au look sympa et à l’ergonomie intuitive qui offre la possibilité de commander l’ensemble via une molette ou un pavé tactile aux allures futuristes. L’ensemble reste plutôt pratique. On peut cependant déplorer un écran qui ne soit pas tactile. La connexion Bluetooth est bien entendu de la partie. Mais, vous pouvez aussi connecter votre smartphone via les 2 ports USB ou la prise allume-cigare. On a le choix entre quatre commodos (dont une pour la boîte de vitesse) pour gérer l’ensemble, en plus des palettes, des commandes du téléphone et radio sur le volant. Le Classe V propose une panoplie d’équipements qui en fait un véhicule luxueux mais qui demande un temps certain pour s’y accommoder parfaitement. Le Classe V profite également d’équipements de sécurité de la Classe S dont un ESP avec système de stabilisation en cas de vent latéral. La position de conduite reste toutefois assez typée camionnette mais elle est, heureusement compensée, par un confort d’assise qui reste excellent. Les sièges revêtus de cuir Lugano de la finition haute baptisée Exclusif sont réglables au niveau de la profondeur d’assise et du dossier.
Sous le capot, on a droit au bloc diesel 2,2 l avec deux niveaux de puissance (V 220 d de 163 ch et V 250 d de 190 ch). A la conduite, le Classe V s’apparente à un monospace mais il convient d’être circonspect, le véhicule pesant tout de même près de 2,2 tonnes. Le poids se fait donc sentir. Le comportement reste sain, bien aidé par une électronique qui veille et un correcteur de trajectoire qui agit avec délicatesse. Les performances sont suffisantes avec de bonnes reprises et une douceur de fonctionnement grâce à la boite automatique 7 G-Tronic. Ce colosse n’a pas son pareil pour vous transporter en classe affaires avec toute votre famille. Reste que luxe, espace et étoile ont un prix: 570 000 DH minimum.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L'opération Marhaba 2017 débute ce lundi

Article suivant

Il fait l’actu : Didier Lamblin, nouveau président de la FIMALAIT