EconomieFlash-eco

Mezouar : « Ce Portugal gagnant peut trouver dans le Maroc un partenaire économique fiable, sérieux et crédible »

Les travaux du Forum économique maroco-portugais se sont ouverts, ce jeudi, à Lisbonne. Une ouverture qui a été marquée par un discours très pertinent du président de la CGEM, Salaheddine Mezouar.


Le Maroc s’est invité, aujourd’hui, chez son voisin du nord, avec une délégation de 70 représentants d’entreprises et d’entités, qui seront en contact avec des entreprises portugaises. Objectif : identifier les opportunités commerciales potentielles, rapporte le site portugais Jornal Economico.

Ce Forum, qui recèle une importance économique majeure pour les deux pays amis, se tient dans le cadre d’une organisation conjointe de la Confédération des entreprises du Portugal (CIP) et de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Parmi les personnes présentes figurent le secrétaire d’État aux Affaires étrangères et à la Coopération, Teresa Ribeiro, l’ambassadeur du Maroc au Portugal, Othmane Bahnini, le président du CIP, António Saraiva, et le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar.

Mezouar appelle à redynamiser les relations

A l’ouverture du Forum, le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, a adressé un discours remarquable aux participants, retraçant l’historique des relations économiques entre le Maroc et Portugal.

« Le Maroc est aujourd’hui le 2ème partenaire commercial du Portugal en Afrique et le 1er au Maghreb ; un réseau d’interconnexion électrique entre nos deux pays sera opérationnel d’ici 2 ans ; 200 entreprises portugaises sont installées au Maroc. Nous avons un Conseil d’affaires, co-présidé par la CGEM et la CIP (Confédération des entreprises du Portugal). Enfin, une Chambre de Commerce et d’Industrie portugaise a ouvert ses portes à Casablanca depuis 2015 », lance Mezouar.

Le patron des patrons marocains a appelé à imbiber ces relations exemplaires davantage de dynamisme en vue d’optimiser le fort potentiel économique des deux pays. « Cette amitié, cette histoire commune et ces histoires partagées, mesdames, messieurs, doivent être pour nous le socle d’un nouveau départ. Nous devons fructifier ce passé en accordant les complémentarités de nos économies d’aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Dans ce sens, le patron de la CGEM a soulevé le caractère progressiste du partenaire du nord et salué les efforts fournis par son gouvernement. Des efforts qui ont abouti à faire gagner au Portugal le pari d’une croissance équilibrée, de plus en plus diversifiée, et qui profite aux ménages et aux entreprises. Ce qui a valu au Portugal, il y a quelques semaines, une hausse de sa notation (Investment grade).

« Ce Portugal fort, ce Portugal qui ose, ce Portugal gagnant, peut trouver dans le Maroc un partenaire économique fiable, sérieux et crédible. Le Maroc, 3ème pays le plus performant en termes de Doing Business en Afrique, et premier en Afrique du Nord est aujourd’hui un modèle de développement économique de référence et un acteur régional. Un pays qui progresse grâce à la vision innovante de Sa Majesté Mohammed VI -Que Dieu l’Assiste- ; des politiques sectorielles projetées vers l’avenir ; et un secteur privé, très dynamique, représenté par la CGEM et ses 90.000 membres représentatifs de l’économie Marocaine », a précisé Salaheddine Mezouar.

Le forum abordera, à travers plusieurs panels, des sujets liés à l’informatique, l’énergie, l’industrie automobile et le secteur du textile et du vêtement.

Plusieurs entités et sociétés marocaines des secteurs de l’automobile, du textile et du vêtement, des technologies de l’information et des startups, de l’énergie, de la construction, entre autres, participent à la réunion.

Le Maroc et le Portugal avaient signé, en décembre 2017, à Rabat, 12 accords de coopération dans plusieurs domaines stratégiques visant à renforcer leur coopération bilatérale.

Signés lors d’une cérémonie coprésidée par le Chef du gouvernement Saâd Eddine El Otmani et le premier ministre portugais Antonio Costa, à l’occasion de la 13è session de la réunion de haut-niveau Maroc-Portugal, ces accords couvrent notamment les domaines économique, énergétique et culturel ainsi que la coopération triangulaire dans des pays tiers, la santé et la fonction publique.

Un protocole de coopération relatif à la coopération dans le domaine du gouvernement digital et des technologies de l’information, avait également été signé par le ministre de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, et la Secrétaire d’Etat portugaise de la Modernisation administrative, Graça Fonseca.

Les deux pays avaient souscrit aussi à un plan d’action de coopération dans le domaine portuaire et maritime pour la période 2018-2019, signé par le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, et la ministre portugaise de la Mer, Ana Paula Vitorino.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

BCP : le résultat net consolidé s'apprécie de 9,1% au T3-2018

Article suivant

Renault lance sa Fondation au Maroc