Société

Michelle Obama mobilise plus d’un milliard DH pour l’éducation des jeunes filles au Maroc

La Première Dame des Etats-Unis Michelle Obama a promis, mardi à Marrakech, de venir à bout de l’exclusion des jeunes filles de l’éducation à travers le monde. Lors d’un échange avec des adolescentes marocaines dans le cadre de l’initiative américaine « Let Girls Learn » (Laissons les filles apprendre), Michelle Obama s’est dite « outrée » qu’autant de jeunes filles dans le monde soient privées d’éducation ou de pouvoir poursuivre leur scolarité. « Je ne vois aucune raison valable pour une telle exclusion », s’est encore révoltée Mme Obama lors de cette rencontre modérée par la journaliste Isha Sesay de la chaîne CNN et marquée par la participation de la célèbre actrice américaine Meryl Streep, également très active pour l’accès des jeunes filles à l’éducation, et l’actrice indienne Freida Pinto, qui milite aussi pour le droit des filles à l’éducation dans le monde.


L’initiative « Let Girls Learn » capitalise et fédère les efforts et programmes de plusieurs départements, agences et organismes gouvernementaux américains, notamment l’USAID, le MCC, le Corps de la Paix (Peace Corps) et le Département d’Etat, pour dépasser les obstacles et les défis entravant la scolarité des jeunes filles dans le monde. D’ailleurs, le Millennium Challenge Corporation (MCC) et L’agence américaine pour le développement international (USAID) viennent d’annoncer la mobilisation de deux enveloppes d’investissements dans ce sens. Pour le MCC, il s’agit d’un investissement de près de 100 millions USD ( soit environ 1 milliard de DH) en soutien à l’éducation des jeunes filles et au lancement d’un nouveau modèle d’enseignement secondaire, en partenariat avec le gouvernement marocain. Ce nouveau modèle de l’enseignement secondaire devra bénéficier à quelque 100.000 élèves, dont 50.000 jeunes filles à travers des activités et programmes répondant spécifiquement aux besoins d’apprentissage de ces adolescentes.

Concernant l’apport de l’USAID dans le cadre de l’initiative « Let Girls Learn », il concerne la construction au Maroc de cinq « Dar Talibas » pour une enveloppe totale de 400.000 dollars. Ces « Dar Talibas » seront opérationnelles dès la prochaine rentrée scolaire et devront contribuer à réduire le phénomène de déperdition scolaire chez les jeunes filles en milieu rural qui restent confrontées à des défis de taille relatifs notamment au nombre limité des établissements d’enseignement intermédiaire et secondaire, et le manque de moyens de transport fiables et sécurisés vers l’école.

 
Article précédent

Brexit : Les Européens pressent Londres de lancer le divorce

Article suivant

Istambul : Triple attentat-suicide, bilan 36 morts