Automobile

Midas compte passer à la vitesse supérieure au Maroc

Longtemps assez timide au Maroc, l’enseigne Midas s’apprête à accélérer son développement. En effet, ce spécialiste de la réparation rapide automobile multimarques, présent au Maroc à travers son master franchisé Fast Pro (entité contrôlé par la famille Hakam propriétaire d’Auto-Nejma, l’importateur exclusif au Maroc des voitures Mercedes), compte tirer profit du partenariat panafricain que vient de signer Mobivia (entité qui détient et exploite la marque Midas en Europe, en Amérique latine et en Afrique) avec Vivo Energy, société assurant la distribution et la commercialisation des produits Shell en Afrique et qui compte parmi les réseaux de stations-service majeurs au Maroc.


En effet, Fast Pro aurait déjà identifié plusieurs sites opportuns parmi les quelques 350 stations-service Shell au Maroc pour y implanter l’enseigne Midas dès 2018. Ce qui devrait donner une forte impulsion à un réseau dont la taille stagne depuis longtemps (quatre centres de réparation à peine) malgré l’exploration de la voie de la franchise. L’exploitation du réseau marocain Shell permettra, ainsi, à Midas de rattraper ses concurrents, tels Bosh Car Services Maroc et, surtout, le rival de toujours, l’enseigne française Speedy qui compte, pour sa part, une douzaine de centres de réparation Maroc avec une meilleure couverture territoriale (présence dans neuf villes alors que Midas n’a pignon sur rue que dans la capitale économique). Il faut dire que pour tisser son maillage, le master franchisé de Speedy au Maroc, qui fait partie du groupe AKWA, s’est fortement appuyé, lui aussi, sur son partenariat avec… le leader marocain des stations-service qui n’est autre qu’Afriquia, sa grande « sœur » au sein du groupe AKWA (synergies obligent !).

Rappelons qu’outre le Maroc, Midas est présent dans deux autres pays africains à savoir l’Algérie et l’Angola. Le partenariat avec Vivo Energy lui permet non seulement de renforcer sa présence dans ces trois marchés mais aussi de prendre pied rapidement dans la quinzaine de pays où est déjà implanté son partenaire (Botswana, Burkina Faso, Cap-Vert, Ghana, Guinée, Côte d’Ivoire, Kenya, Mali, etc.)

 
Article précédent

RATP Dev met la main sur le tramway et le BHNS de Casablanca

Article suivant

Ouverture du 11ème colloque international des finances publiques