Automobile

Mohamed Bachiri, DG de la Somaca, décoré de la Légion d’honneur

Mohamed Bachiri, directeur général de la Somaca, a été décoré de l’insigne de Chevalier de la Légion d’honneur pour ses actions et son engagement dans les relations franco-marocaines. Une haute distinction qu’il a reçue des mains de l’Ambassadeur de France au Maroc, son Excellence Jean-François Girault.


Décoré par Sa Majesté le Roi Mohamed VI du «Ouissam du mérite national de l’ordre d’officier» en 2012, suite à sa contribution dans le lancement de l’Usine Renault de Tanger, Mohamed Bachiri s’est vu remettre cette distinction de l’Etat français en reconnaissance de l’accomplissement professionnel dans le projet de la plus grande usine d’Afrique et pilier incontournable de l’industrie automobile au Maroc.

Du reste, il a été le premier marocain à travailler sur ce projet hors norme et s’est engagé à préparer le capital humain pour le lancement de cette plateforme industrielle. Les enjeux de son challenge étaient de taille face à une industrie automobile dans une phase de démarrage et un manque de qualification dans les métiers de l’automobile. Un défi qu’il a su relever dans la mesure où il a recruté et préparé les 5.000 futurs employés de l’usine de Renault de Tanger à la production de véhicules «Made in Morocco». Ces derniers répondent au standard de qualité internationale d’un grand groupe automobile mondial qui, aujourd’hui, exporte vers 74 destinations.

Parmi les chantiers initiés, on recense la création d’un parcours de formation pour qualifier la main-d’œuvre à travers l’expatriation de 500 personnes dans les unités de production de Renault en France ou la montée en compétences du «middle» et «Top management» dans le Royaume.

Faut-il préciser aussi que Mohamed Bachiri a été récompensé par la France pour son implication personnelle et professionnelle dans les liens qui unissent le Maroc et la France. Le directeur général de la Somaca a contribué en tant que conseiller du Commerce extérieur français et du service économique de l’Ambassade de France au Maroc. Il a également été co-chef de file du groupe de travail «Ressources humaines» au sein du Club de Chefs d’Entreprise France Maroc.

Aujourd’hui, il est le 1er directeur marocain d’une usine de Renault dans le Monde et fait partie de ces Marocains qui ont contribué, selon le Groupe Renault Maroc, à l’essor industriel du secteur automobile dans le Royaume.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

IFC et Bank Al-Maghrib décryptent les enjeux pour le secteur financier

Article suivant

Le marocain Omar Chafki élu membre du conseil exécutif de l'Organisation météorologique mondiale