Il fait l'actu

Mohamed Benchaaboun, PDG banque populaire

En seulement trois ans, Mohamed Benchaaboun, PDG de banque populaire, deuxième groupe bancaire au Maroc, a réussi a rattrapé ses concurrents en Afrique de l’Ouest et dépassé Société générale. Le total de bilan des banques marocaines dans l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine) est supérieur de 106 % à celui des établissements français, soit 10,7 milliards d’euros à la fin de 2014 contre 5,2 milliards. Pour le PDG de la banque à cheval, la volonté et un bilan adéquat étaient les conditions nécessaires pour réussir. Il fallait, en effet, que les banques marocaines répondent de manière positive. Ainsi, « Nous les avons remplies au sein de la BCP. Quand nous avons racheté Banque Atlantique, la première étape a consisté à procéder à une augmentation de capital importante permettant aux différentes filiales de répondre immédiatement à la demande et de disposer des ratios nécessaires ». Le PDG de la banque à cheval estime que cette volonté s’accompagne par ailleurs de moyens financiers afin de montrer qu’ils ne sont pas là pour faire de la figuration, mais pour agir.

 
Article précédent

PAM : El Omari nouveau Secrétaire général, Mansouri Présidente du Conseil national

Article suivant

Des chefs d'entreprises maghrébins se donnent rendez-vous à Houston