Il fait l'actu

Mohamed Boussaid, ministre de l’Économie et des Finances

Le taux de croissance devrait se situer au dessous de 2 % en 2016. Dans sa dernière sortie médiatique Mohamed Boussaid, ministre des de l’Économie et des Finances a fait le point sur la situation économique du pays, confirmant ainsi les prévisions de croissance pour cette année plombée par la valeur ajoutée agricole. « Sur la base d’une prévision de production céréalière de 33,5 millions quintaux, la valeur ajoutée agricole connaitra une régression de 7,3 % par rapport à 2015, ce qui impactera le taux de croissance », a expliqué Boussaid, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du colloque international sur le thème « Quel modèle de développement pour l’entrée du Maroc dans le concert des pays émergents ? », qui se tiendra les 2 et 3 juin prochain à Skhirat.

 
Article précédent

Platinum Power s’allie au Suisse Groupe E

Article suivant

IPAI : Le résidentiel baisse, le foncier augmente