Assurances

Mohamed Hassan Bensalah : « Il n’y a pratiquement pas d’impact de l’affaire la Samir sur les résultats d’Atlanta »

En marge de la conférence de présentation des résultats semestriels, la compagnie d’assurance Atlanta a abordé « risque Samir » sur ses résultats et son activité.
 

Ainsi, Mohamed Hassan Bensalah, PDG de la compagnie d’assurance, déclare : «  Il n’y a pratiquement pas d’impact de l’affaire la Samir sur les résultats d’Atlanta ». En effet, « l’impact de la Samir sur le chiffre d’affaires se limité à 4,5% soit 70 millions de DH » précise Jalal Benchekroun, directeur général délégué d’Atlanta. Et d’ajouter : « les primes dommages sont totalement payés par la Samir. Au niveau des primes sociales, les deux premiers trimestres ont été payés. Pour les deux autres semestres, le montant de ces primes s’élève à 10 millions de DH ».

 
M. Bensalah n’a pas manqué de préciser qu’au niveau de la provision, la société Samir participe sur les deux comptes du groupe à savoir Atlanta et Sanad à hauteur de 350 millions de DH sur un total bilan de 10 milliards de DH. Sur ce montant, 300 millions de DH sont déjà provisionnés.  Ainsi, les obligations du raffineur Samir s’élève à peine à 50 millions de DH.   
 
 
Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

De nouvelles orientations stratégiques pour CIH Bank

Article suivant

Aïd Al Adha : la face cachée