COP22Événement

Mohammed VI à la COP22 : « Notre conférence aujourd’hui est celle de la vérité et de la clarté »

SM le Roi vient de prononcer un discours fort et plein de messages à l’adresse de la communauté internationale à l’occasion de l’ouverture de la cérémonie d’ouverture du sommet de la 22ème COP.


Le Souverain  a rappelé l’engagement du Maroc depuis 1992 après la tenue du premier sommet de la terre à RIO  durant lequel il a représenté le Maroc en tant que prince héritier. Après  l’Accord de Paris et son entrée en vigueur moins d’un an après son adoption, le monde doit prendre les dispositions qui s’imposent pour sauver l’avenir de la terre et de l’humanité. L’organisation de la COP pour la 2e fois au Maroc nous impose de répondre aux attentes des  humains et notamment en Afrique. Ce continent est victime de la dégradation des conditions climatiques et certaines îles sont menacées de disparition.

Le Souverain a précisé que l’intérêt pour l’environnement s’est accru durant les 15 dernières années. Il faut aller vers la bonne direction tout en tenant compte de la situation des pays. Les pays dits développés et les pays en voie de développement ont certes des intérêts à défendre et les dispositions des accords internationaux ne sont pas à la portée de tous les pays et ce, au regard des moyens qu’il faut mobiliser pour s’adapter aux contraintes climatiques. L’exécution des dispositions de l’Accord de Paris est une responsabilité historique et constitue un pas pour la préservation de la dignité de l’homme. Le Maroc s’est engagé à s’adapter aux dérèglements climatiques et a pris des mesures dans plusieurs domaines et ce en considérant que les engagements sont un devoir envers Dieu et envers l’Histoire. Le travail qui nous attend doit se faire la main dans la main et d’une façon concrète. Le temps de la colonisation et des décisions imposées est révolu. Le destin commun nous impose un attachement aux valeurs de justice et une mobilisation des financements prévues jusqu’en 2030. Les 100 milliards de dollars promis doivent aider les pays menacés à faire face aux charges des projets d’adaptation. Le Maroc n’épargnera aucun effort pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre. En 2030, la production énergétique nationale sera en majorité (52%) basée sur les sources renouvelables. Le Maroc s’est engagé à adapter son agriculture et à accompagner ses frères africains dans le domaine agricole. SM le Roi a tenu à mettre en relief l’urgence de la question climatique. Aucun autre choix n’est possible et seule la mobilisation générale permettra de garantir une vie dans la dignité et dans la durabilité.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

NOOR I : La SFI entre dans le capital d'Acwa Power Ouarzazate 

Article suivant

Immigration : l'Allemagne accueille les Marocains