AfriqueCOP22Événement

Mohammed VI préside le Sommet africain de l’action

Le Roi Mohammed VI a présidé, mercredi au Palais des Congrès à Marrakech, la cérémonie d’ouverture du «Sommet africain de l’action », organisé en marge de la 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22). Cette cérémonie a été marquée par un Discours prononcé par le Souverain dans lequel SM le Roi a souligné que le Maroc, un acteur engagé dans la consolidation de la sécurité et de la stabilité régionales, est déterminé à défendre les intérêts vitaux de l’Afrique.


Après avoir indiqué que l’Afrique constitue un concentré de toutes les vulnérabilités, le Souverain a proposé de dessiner une Afrique résiliente aux changements climatiques, une Afrique qui s’engage résolument sur la voie du développement durable. Le Souverain a mis également l’accent sur l’importance pour le continent africain de s’exprimer d’une seule voix, qu’il exige justice climatique et mobilisation des moyens nécessaires, qu’il émette des propositions concertées, en matière de lutte contre les changements climatiques.

Ce Sommet est une occasion pour les pays africains de mettre au point une vision commune pour défendre les revendications du Continent, notamment en ce qui concerne le financement et le transfert de technologie.  Cette réunion de haut niveau, qui confirme la volonté du Royaume du Maroc de faire de la COP22 une conférence en Afrique et pour l’Afrique, connaît la participation de chefs d’Etat, de gouvernement et de délégations de 50 pays africains.

Ce sommet connaît également la participation de représentants du Conseil de coopération des pays du Golfe, de l’ONU, des Etats-Unis, de la France, de l’Union africaine (UA), de la Banque mondiale (BM) et de la Banque africaine du développement (BAD).

(Avec MAP)

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Bientôt une ambassade d'Australie à Rabat

Article suivant

Le français Novallia s’implante au Maroc