Il fait l'actu

Mohsine Lazrak, Président de l’Association professionnelle des industries céramiques (APIC)

Il a tiré la sonnette d’alarme en prévenant contre le phénomène de dumping qui porte préjudice à la filière sur le marché local. Mohsine Lazrak, a indiqué, que le secteur de la céramique passe par des moments difficiles à cause de l’importation du céramique d’Espagne à des coût très bas, ce qui a poussé plusieurs unités à cesser leurs activités notamment dans les villes de Tétouan, Berrechid et Kenitra. Il a rappelé, à ce propos, que les importations du produit céramique espagnol ont atteint 3.388.738 m2 durant la période allant du 1er janvier au 16 mars 2016, soit une augmentation nette de 45 % par rapport à la même période de 2015, contribuant en conséquence au licenciement de 260 ouvriers.


Pour remédier à cette situation Lazrak appelle au renforcement du contrôle, tout en offrant à l’artisan marocain des facilités au niveau des énergies pour renforcer sa capacité compétitive, garantir la survie de ce secteur vital et préserver les emplois de quelque 7.000 ouvriers.

 
Article précédent

Immobilier : La Conservation Foncière et la DGI croisent leurs données

Article suivant

«Leader Price sera parmi les acteurs leaders du secteur dans 5 ans»