Monétique

Monétique : Le business progresse de plus de 10%

Sur les 9 premiers mois de l’année 2015, l’activité monétaire a enregistré plus de 180 milliards de DH avec plus de 10 millions de cartes bancaires en circulation.


En effet, selon le Centre monétique interbancaire (CMI), les cartes émises par les banques marocaines ont atteint, à fin septembre 2015, un encours de 11,7 millions d’unités dont 10,7 millions de cartes Paiement & Retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale CMI. L’encours global des cartes est en hausse de 7,4% par rapport à fin décembre 2014.

Ainsi, l’activité monétique globale a fait état, sur les 9 premiers mois de l’année 2015, de 208,3 millions d’opérations pour un montant global de 180,6 milliards de DH. L’activité est en progression de  9,5% en nombre d’opérations et de 10,4% en montant par rapport à la même période de 2014.

Les cartes marocaines ont enregistré, en paiements et en retraits, 198,6 millions d’opérations pour un montant de 166,3 milliards de DH  soit une hausse de 9,8% en nombre et 11,2% en montant. Ces cartes ont enregistré auprès des commerçants/e-marchands affiliés au CMI ont totalisé 20,4 millions d’opérations pour un montant de 10,9 milliards de DH, en progression de 19,9% en nombre et 14% en montant par rapport à la même période de 2014.

Aussi, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 759 milles opérations à l’étranger, retraits et paiements, pour un montant global de 1,1 milliard de DH, en progression de 61,4% en nombre et 56,6% en montant par rapport à la même période de 2014.

Pour leur part, les cartes étrangères ont enregistré, en paiements et en retraits, 9,7 millions d’opérations pour un montant de 14,3 milliards de DH soit une progression de 3,5% en nombre et une régression de 2% en montant.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Tourisme médical : Le Maroc une destination recommandée pour les Français

Article suivant

Energies renouvelables : Le Maroc bénéficie d’un prêt de la BERD