Business

Moongypse, la PME qui a séduit le géant Saint-Gobain


Après l’arrivée de Saint-Gobain dans son tour de table, l’entreprise lance un programme d’investissement de 90 millions de DH.

Deux ans après sa création, Moongypse, entreprise spécialisée dans la fabrication de plâtre de construction s’est déjà fait une place sur le marché national et international. Créée en 2010 à Safi par Jalil Bensouda, ex-directeur de projet à Mckinsey et Ghali Bennani, l’ancien propriétaire du groupe Fendi (appartenant actuellement à El Hachmi Boutgueray), l’entreprise a attiré les convoitises d’un des leaders mondiaux des matériaux de construction. Il s’agit du français Saint-Gobain, spécialisé dans l’habitat durable et les solutions à base de plâtre. Intéressé par le potentiel du marché du gypse marocain, ainsi que par les gisements de 15 hectares qu’exploitera Moongypse durant les 50 ans à venir, il rachète les 50% de l’entreprise pour un montant confidentiel. Cette transaction finalisée ce vendredi 10 juillet, représentera un tournant dans la trajectoire de l’entreprise. Elle lui permettra d’asseoir son positionnement en tant que troisième opérateur sur le marché local après Lafarge Plâtres Maroc et la Compagnie Marocaine de Plâtre et d’Enduit (CMPE). Ainsi, il est prévu un programme d’investissement avec une enveloppe totale de 90 millions de DH. « Le tiers sera investi à court terme et le reste à moyen terme», souligne Jalil Bensouda, président directeur général de Moongypse. Concrètement, ces investissements se traduiront par l’élargissement du réseau de distribution au Maroc qui est constitué actuellement de 100 distributeurs. À cela, s’ajoute la diversification de l’offre commerciale. «Nous commercialiserons de nouveaux produits au Maroc. Certains seront fabriqués au sein de notre usine de Safi. Les autres nous allons les importer», précise-t-il, avant d’ajouter, «ces deux actions vont nous permettre de tripler notre chiffre d’affaires au Maroc d’ici 2014». S’agissant de l’international, Moongypse qui est déjà présente dans trois pays africains , à savoir le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Ghana, ambitionne d’étendre son réseau sur toute l’Afrique de l’Ouest qui connaît un très fort développement de son secteur de la construction. 

 
Article précédent

Tecnocasa vise 250 opérations en 2014

Article suivant

Tous les produits industriels passent à la trappe