Espace

Moonshot Morocco : 12 jeunes marocains « décrocheront » la lune !

Pour célébrer les 50 ans des premiers pas de l’homme sur la lune, l’esprit de prise de risque, d’innovation et de réalisation de l’impossible apparent, l’ambassade des Etats-Unis au Maroc a lancé fin février dernier la campagne « Moonshot Morocco: # 7ta_7aja_Mab3ida (Rien n’est hors de portée !) » destinée aux jeunes marocains dans le cadre du programme «Race 2space» pour les aider à réaliser leur rêve.


12 jeunes auront la chance cette année de bénéficier d’une formation à la NASA. L’ambassade exprime sa fierté de parrainer cette année le NASA Space Apps Challenge, en partenariat avec Loop for Science and Technology et l’École Centrale de Casablanca. Le Space Apps Challenge est une compétition mondiale dans laquelle des milliers d’équipes travaillent à la résolution des problèmes proposés par les ingénieurs et scientifiques de la NASA. Il est destiné à inspirer les jeunes marocains à nous aider à mieux comprendre la Terre et notre place dans le cosmos et à résoudre certains des grands problèmes auxquels nous sommes confrontés en tant qu’espèce, ici et là-haut, parmi les étoiles, souligne l’ambassade.

Hackathon du 18 au 20 octobre

Deborah Barnhart, PDG de l’US Space and Rocket Center, et Danielle Nuding, ingénieure au laboratoire de propulsion par réaction de la NASA, seront présentes le 17 octobre courant pour encadrer les participants au hackathon et participer à d’autres programmes. Deborah Barnhart a posté une vidéo à cette occasion pour expliquer l’objectif de son séjour dans le royaume.

Moonshot Morocco Youth Festival du 16 au 18 novembre

Ce festival de la jeunesse à grande échelle, Moonshot Morocco, se tiendra du 16 au 18 novembre au campus de l’Université des Sciences de la Santé Mohammed VI de Casablanca. Il sera animé par des conférenciers et formateurs américains et marocains. Au menu également : des stands présentant des technologies nouvelles sur les thèmes : science, technologie et innovation, entrepreneuriat, innovation sociale, technologie pour le bien social et prise de risques, compétences en leadership, gestion de projet, présentation et plaidoyer.

 
Article précédent

Abiy Ahmed Ali, Prix Nobel de la Paix 2019

Article suivant

Le Roi Mohammed VI : «L’implication du secteur privé dans le processus de développement est indispensable»