Événement

Moulay El Hassan, un Prince qui se prépare

La famille royale et le peuple marocain ont célébré, vendredi 8 mai, le 17e anniversaire du Prince héritier Moulay El Hassan. Le 8 mai 2003 est un heureux événement et une date remarquable dans l’histoire du Maroc où SAR le Prince héritier a vu le jour.


Depuis son plus jeune âge, l’héritier de la couronne du Maroc est sur le devant de la scène, très proche de son père SM le Roi Mohammed VI, Moulay El Hassan est sur la scène publique, tant au Maroc qu’à l’international. Il s’est vu confier, ces dernières années, la présidence de grands événements officiels, inaugurations, et cérémonies.

Ce n’est pas par hasard si ces missions diversifiées lui ont été confiées par son père ; elles vont lui apprendre, à coup sûr, le métier de Roi, d’autant plus que le Prince est en train de s’habituer à l’exercice des responsabilités très sensibles : fréquenter les chefs d’Etat et les élites pour développer le sens et l’art de gouverner dans un Maroc en plein développement et en pleine mutation.

Digne héritier d’une très grande lignée royale, SAR le Prince Moulay El Hassan est de plus en plus présent sur la scène publique et s’apparente déjà à un leader qui se forme au métier de Roi sur les pas son père SM le Roi Mohammed VI, en s’inspirant de ses conseils et expériences de Royauté.

SAR le Prince héritier Moulay El Hassan se forme au métier de Roi sur les pas son père SM le Roi Mohammed VI, en s’inspirant de ses conseils et expériences de Royauté.

Bienveillance, intelligence, modestie et bonté sont des qualités intrinsèques d’un Prince qui héritera du trône un jour, sans oublier que SAR le Prince héritier Moulay El Hassan, très apprécié des Marocains, est formé pour devenir un excellent Roi, grâce à une éducation royale sévère et rigoureuse, supervisée par son père.

Le prince fait ses études, tout comme son père le Roi Mohammed VI l’avait fait, dans l’enceinte du palais, au Collège royal, suivant des programmes d’enseignement quasi similaires à ceux qu’a connus son père. D’où, il a eu une solide éducation religieuse en parallèle à l’éducation moderne habituelle.

A vrai dire, SAR le Prince héritier Moulay El Hassan est éduqué pour devenir le futur Monarque, authentique, moderne et démocratique. En se préparant à succéder un jour à son père le Roi Mohammed VI, Moulay El Hassan trace son avenir avec confiance en soi, dynamisme et grande volonté.

D’ailleurs, dans les pratiques du Royaume du Maroc, l’éducation du Prince héritier commence tôt, sans rituel précis, pour structurer son esprit, former son comportement et sa capacité de décider et l’accompagner dans son exercice du pouvoir. Cet enseignement pratique, concret se bâtit dans l’imitation et l’observation, guidé par le Roi.

Khalid Cherkaoui Semmouni, Directeur du CREPS

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

BTP : Un guide pour gérer le risque invisible du Covid-19 sur les chantiers

Article suivant

Coronavirus : Le Maroc dépasse les 6.000 cas ce dimanche (10h00)