Actualités

Moulay Hafid Elalamy au GES : Un langage d’entrepreneur responsable public

Moulay Hafid Elalamy et Penny Pritzker, secrétaire américaine au Commerce au Global Entrepreneurship Summit (GES Marrakech 2014).

 


La présence de Moulay Hafid Elalamy a été remarquée lors du GES de Marrakech. Juste après la session inaugurale, le couple marocco-americain dans le domaine du commerce et de l’industrie  a livré des regards croisés sur l’entreprenariat, son esprit et son rôle. La secrétaire d’Etat américaine et le ministre marocain ont échangé sur l’esprit d’entreprendre en tant qu’outil, pour affronter les défis liés à l’emploi des jeunes et à la création des richesses. par D.A.

Lors de cette rencontre, Moulay Hafid Elalamy a laissé de côté les formules d’usage souvent utilisées pour donner une lecture aux concepts «temps et rythme». Passer d’un monde où le processus décisionnel se mesure en heures et obéit à une logique d’efficacité, à un autre où le temps et la vitesse doivent se concilier d’abord avec l’équité, n’est pas facile à gérer. La gestion des affaires publiques exige l’étude préalable de plusieurs options qui sont parfois contradictoires. Appartenir au monde de l’entreprise et gérer les affaires publiques permet néanmoins de « décoder » facilement les clés de lecture d’une réalité. Au début « j’ai trouvé des difficultés » mais on finit par trouver les points qui permettent une adaptation au nouveau contexte.
Sur les caractéristiques communes aux entrepreneurs, le ministre Elalamy les voit, comme le vice-Président américain J. Bident, dans la capacité de réfléchir et d’imaginer le monde autrement, ainsi que dans le goût du risque calculé. Les cultures donnent une signification multidimensionnelle à la manière de concevoir et de recevoir l’entreprenariat. Dans certains pays, la culture permet de mettre sur un piédestal l’entrepreneur qui réussit, alors que dans d’autres la suspicion accompagne et habite le regard sur celui qui réussit matériellement. Evoquant l’auto-entrepreneur, Moulay Hafid Elalamy a estimé qu’il s’agit d’une capacité et d’une chance offertes au monde tant dans le domaine de l’emploi que dans le domaine de l’innovation. L’éducation est un grand levier en matière d’orientation vers l’entreprenariat. Le déterminisme qui prévaut en matière des chemins tracés par certains parents médecins, fonctionnaires ou entrepreneurs pour leurs enfants ne peut être allégé que par l’éducation à l’esprit d’entreprendre. Au Maroc, il y a un manque au niveau des responsables de l’orientation capables d’expliquer aux étudiants les cheminements qui mènent à l’entreprenariat. Le monde a changé depuis 20 ans au niveau du discours et du regard sur l’acte d’entreprendre. En liaison avec la formation et l’éducation, la minute a évoqué le concept d’accélération et sa relation avec la nécessaire mutation du tissu industriel marocain. Le PAI (plan de l’accélération industrielle) est une démarche de restructuration de l’économie en écosystèmes. Se tournant vers la secrétaire d’Etat américaine Mme Penny Pritzker, le ministre a affirmé que les USA ont une longueur d’avance dans ce domaine et le Maroc qui veut suivre cette voie, va mettre tous les moyens de son côté et notamment dans le domaine de la formation.
La présence marocaine en Afrique, ce continent dans lequel notre pays plonge ses racines a été soulignée par Moulay Hafid Elalamy avec force et conviction. Le système bancaire marocain finance plus de 47% des activités dans les pays du continent dans lesquels il est implanté. La compagnie aérienne marocaine a défié les craintes liées à Ebola en continuant à desservir les pays du continent. Les entreprises marocaines sont présentes dans leur espace géographique naturel, qu’est l’Afrique. Ce continent connaît une mutation tant en matière démographique, qu’en matière des exceptionnels taux de croissance enregistrés (+5%) et a besoin d’un réel partenariat et non d’une assistance.
Invité par le modérateur à citer certains modèles d’entrepreneurs du pays, le ministre a réservé une mention spéciale à Othman Benjelloun, Président directeur général de BMCE Bank, ainsi qu’à d’autres champions nationaux de l’entreprise.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Newsletter du 28 Novembre 2014 : Forum économique Maroc-Chine : La BCP signe 3 conventions en Chine

Article suivant

Les touristes russes boudent Agadir