Franchise

Mr Bricolage sort du capital de son franchisé marocain

En difficulté financière depuis plusieurs années, le groupe Mr Bricolage dénoue son partenariat capitalistique avec ses partenaires marocains. En effet, la chaîne française de grande distribution spécialisée dans le bricolage, le jardinage, la décoration et l’aménagement de l’habitat vient de sortir du capital de Brico Invest, la structure qui détient quatre magasins sous enseigne Mr Bricolage au Maroc et qui avait été créée en 2003 avec le groupe présidé par Othman Benjelloun et d’autres investisseurs marocains. Elle-même en proie à des pertes récurrentes qui ont fini par laminer ses fonds propres, cette joint-venture vient d’opérer une recapitalisation de 15 millions de DH en marge de laquelle, Mr Bricolage se désengage totalement du capital tout en restant partenaire commercial et franchiseur sur le territoire marocain.


Il faut dire que le groupe français qui a déjà plein les bras avec son plan Rebond pour sortir du marasme financier, ne pouvait pas voler à la rescousse de Brico Invest dont il détenait une participation de 20% du capital, totalement provisionnée dans ses comptes depuis 2015 (pour plus de 11 millions de DH). D’ailleurs, la nouvelle stratégie de Mr Bricolage consiste à réduire la voilure de l’investissement direct dans les magasins et de pousser les feux de la franchise notamment à l’international, comme ce fut le cas entre 2012 et 2015 avec plusieurs implantations « légères » en Afrique (Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal, Gabon et Congo).

Rappelons que Mr Bricolage a essuyé en 2016, une perte nette de 65 millions d’euros (plus de 700 millions de DH) pour un chiffre d’affaires de 523 millions d’euros (un peu moins que 6 milliards de DH). Quant à Brico Invest, et après plusieurs exercices déficitaires (totalisant 70 millions de DH de pertes), il a retrouvé l’équilibre en 2015 grâce au redécollage des ventes (+28% à 171 millions de DH) et une amélioration notoire des marges commerciales. Une reprise fortement contrariée en 2016 à cause d’un incendie ayant perturbé l’exploitation du magasin de Marrakech pendant plusieurs mois.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Conseil Bank Al Maghrib : les messages de Jouahri

Article suivant

Télécoms : le chinois Transsion arrive