EnseignementFlash-eco

Mundiapolis lance une nouvelle formule d’e-learning

L’Université Mundiapolis a annoncé ce jeudi 14 novembre 2017 le lancement du premier Global Pan-African MBA en distance learning au Maroc en partenariat avec Regent Business School.


Ce partenariat entre ces deux institutions membres du réseau Honoris United Universities s’inscrit dans une volonté commune de former un nouveau profil de leaders panafricains à être compétitifs dans un monde exigeant et en perpétuel changement. À destination des jeunes actifs africains, cet Executive MBA sera dispensé, à partir de février 2018, en distance learning. Cette initiative, unique au Maroc, répond à l’engagement de former une nouvelle génération d’entrepreneurs et de leaders africains., précise Mundiapolis.

D’une durée de 18 mois, ce programme s’adresse aux professionnels des secteurs privés et publics désireux de développer leur leadership et de s’affirmer au plus haut niveau. Les modules prévus en business et gestion sont tous liés à des études de cas centrées sur l’Afrique et couvriront également des thématiques telles que la gouvernance, l’économie politique et l’éthique. Des modules complémentaires dans les domaines de la finance, du Marketing stratégique, de la gestion du capital humain et plus globalement de l’ensemble des disciplines clés de l’entreprise sont également proposés. Le Global Pan-African MBA de l’Université Mundiapolis et de Regent Business School offre pour la première fois au Maroc, un système d’apprentissage hybride, mêlant à la fois des cours en présentiel et en e-learning via une puissante plateforme digitale.

À noter que les étudiants bénéficieront d’un accompagnement de proximité à chaque étape de leur cursus pour garantir à tous d’excellentes conditions d’apprentissage et ainsi gérer au mieux l’équilibre entre leur formation et leur activité professionnelle, souligne Mundiapolis.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Youssef Alaoui, président de Cicalim

Article suivant

Estimation des prix par les acquéreurs, un enjeu de marché